Ban appelle au renforcement de la lutte contre la pollution, la surpêche et l'acidification des océans

Des pêcheurs aux abords de Dar es Salaam, près de la Tanzanie. ONU Photo/Milton Grant

8 juin 2013 – A l'occasion de la Journée mondiale des océans, le 8 juin, le Secrétaire général de l'ONU a rappelé dans un message que les océans, du commerce à l'alimentation en passant par la régulation du climat, faisaient partie intégrante de l'humanité tout entière.

« Cela est d'autant plus vrai pour les populations côtières dont les revenus et la culture sont irrévocablement liés à la mer », poursuit M. Ban, qui a ajouté que si « nous voulons tirer pleinement parti des océans, nous devons inverser la tendance et enrayer la dégradation du milieu marin causée par la pollution, la surpêche et l'acidification. »

« J'invite toutes les nations à œuvrer à cette fin, notamment en adhérant à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer et en la mettant en application », affirme le Secrétaire général.

« Unissons nos efforts en vue de trouver de nouveaux modes d'action afin d'assurer la pérennité des océans, pour l'humanité et la planète », conclut Ban Ki-moon.


News Tracker: autres dépêches sur la question

La FAO prévient que la prolifération des méduses met en danger les stocks halieutiques

En savoir plus


Aucun résultat
Aucun résultat