L'ONU ouvre un nouveau chapitre en Somalie avec le début de la MANUSOM

Un homme installe une pancarte au bureau de la MANUSOM à Mogadiscio. Photo: MANUSOM

3 juin 2013 – Le nouveau Représentant spécial du Secrétaire général, Nicholas Kay, est arrivé en Somalie lundi pour y prendre ses fonctions de chef de la nouvelle mission politique de l'ONU sur place, la Mission d'assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM).

« La Somalie est un pays fier de ses traditions, de sa culture et de ses valeurs. Je ne l'oublierai pas lorsque je m'efforcerai d'apporter mon concours au gouvernement et au peuple somalien pour restaurer la paix, la sécurité et la prospérité en Somalie », a-t-il dit depuis Mogadiscio.

M. Kay a ensuite remercié l'ancien Représentant spécial et chef du bureau politique de l'ONU pour la Somalie, Augustine Mahiga, et précisé qu'un nouveau chapitre de la présence de l'ONU s'ouvrait dans ce pays.

« Aujourd'hui est un jour historique pour la Somalie. Dans un contexte marqué par la tenue en 2016 des élections nationales, les Somaliens sont en droit d'avoir les plus hautes aspirations. Bien que les défis qui nous attendent sont considérables, nous devons nous montrer à la hauteur », a dit le nouveau Représentant spécial.

« Dans les jours prochains, je vais rencontrer le Président Hassan Sheikh Mohamud et son gouvernement, ainsi que nos partenaires de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) et de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) et les nombreuses organisations de la société civile qui concourent au développement du pays », a poursuivi M. Kay, qui a précisé que le personnel de l'ONU sera basé à Mogadiscio, Hargeisa, Garowe et Baidoa.

« Le peuple somalien a souhaité un nouveau partenariat avec l'ONU qui soit à la hauteur de ses aspirations. Nos efforts - basés sur des partenariats robustes avec l'Union africaine et les autres acteurs - seront plus efficaces et inclusifs. La communauté internationale a renouvelé son engagement en faveur de la Somalie en appuyant la MANUSOM », a conclu M. Kay.

Le Conseil de sécurité a créé début mai, à l'unanimité de ses 15 membres, la MANUSOM, avec un mandat initial de douze mois, qui débute aujourd'hui.

Cette Mission est chargée d'appuyer les autorités somaliennes dans le cadre du processus de paix et de réconciliation et, le cas échéant, l'AMISOM sous forme d'orientations et de conseils stratégiques en matière de consolidation de la paix et d'édification de l'État.

Le mandat de la MANUSOM prévoit également qu'elle aide le gouvernement à coordonner l'action des donateurs internationaux et contribue au renforcement des capacités dans le domaine de l'état de droit, tout en surveillant et prévenant les violations des droits de l'homme dans le pays.

M. Kay était depuis 2012 Directeur Afrique du Bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth du Royaume-Uni. Auparavant, il était ambassadeur du Royaume-Uni en République démocratique du Congo de 2007 à 2010 et au Soudan de 2010 à 2012.

Il a également assumé les fonctions de Coordinateur régional du Royaume-Uni pour le sud de l'Afghanistan et de chef de l'équipe de reconstruction pour la province du Helmand de 2006 à 2007. M. Kay est marié et a trois enfants.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Conseil de sécurité crée la Mission d'assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM)

En savoir plus





Coup de projecteur