Myanmar : Ban salue un accord de cessez-le-feu dans l'état de Kachin

Des personnes déplacées dans un camp qui bénéficie du soutien du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), dans l’état de Kachin, au Myanmar. Photo: HCR/A. Kirchhof

31 mai 2013 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a salué vendredi l'accord conclu entre le gouvernement du Myanmar et l'Organisation pour l'indépendance kachin (KIO), en le qualifiant de premier pas vers la réconciliation dans ce pays.

Selon les médias, l'accord s'articule autour d'un plan en sept points et d'un cessez-le-feu préliminaire. Les parties prenantes sont convenues de lancer un dialogue politique et de trouver une solution pour la réinstallation de plus de 75.000 personnes déplacées depuis le début des combats dans cet état du Myanmar il y a près de deux ans.

« Le Secrétaire général indique que l'accord représente un progrès considérable et pourrait constituer le point de départ d'un véritable processus de réconciliation nationale dans le pays », déclare le porte-parole de M. Ban dans un communiqué de presse.

« Il salue les dirigeants des deux délégations pour leur courage et leur persévérance. Il espère également que cet accord permettra aux deux parties prenantes de répondre aux préoccupations et aux besoins de la population dans l'état de Kachin », a-t-il ajouté.

L'accord a été conclu lors de la première réunion à se tenir entre le gouvernement et le KIO à l'intérieur des frontières du Myanmar depuis le début du conflit en juin 2011. Le Conseiller spécial du Secrétaire général, Vijay Nambiar, était présent en tant qu'observateur au nom de l'ONU, ainsi que des représentants de l'Ambassade de Chine au Myanmar et de différents groupes ethniques du Myanmar.

En janvier, le gouvernement avait annoncé un cessez-le-feu unilatéral suite à une offensive de trois semaines contre des rebelles de l'état de Kachin. Un mois plus tard, les parties prenantes se sont rencontrées pour des pourparlers en Chine, qui ont débouché sur un accord et une feuille de route pour le règlement du conflit.

« Le Secrétaire général réitère l'engagement sans faille de l'ONU et de son Conseiller spécial pour appuyer les parties prenantes dans la poursuite d'une paix durable au Myanmar », a souligné le porte-parole.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Myanmar : Ban encourage les parties à parvenir à un cessez-le-feu afin de mettre fin au conflit à Kachin

En savoir plus



Coup de projecteur