Japon : Des efforts considérables sont requis pour désaffecter la centrale nucléaire de Fukushima, selon l'AIEA

La centrale nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon. Photo: IAEA/Giovanni Verlini

24 mai 2013 – Dans un rapport publié vendredi, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) rappelle que plusieurs obstacles demeurent pour désactiver la centrale nucléaire de Fukushima Daichii, dévastée par un puissant tremblement de terre et un tsunami il ya deux ans, et ce, en dépit des progrès considérables réalisés par le Japon dans cette voie.

Le rapport a été finalisé suite à la mission sur place d'une équipe de l'AIEA chargée d'évaluer les efforts du Japon dans la mise en œuvre d'une feuille de route pour la désactivation de la centrale de Fukushima Daiichi. Cette mission a été faite à la demande du gouvernement japonais.

« Les travailleurs japonais sont parvenus à refroidir et stabiliser les réacteurs de la centrale», a expliqué le Directeur de la division du cycle des combustibles nucléaires et des technologies de gestion de déchets nucléaire de l'AIEA, Juan Carlos Lentijo, dans un communiqué de presse.

« Mais l'accumulation d'eau contaminée sur le site, préjudiciable à la stabilité de la situation, demeure un vrai problème qui doit être résolu au plus vite avant d'entamer d'autres mesures de réparation et de désaffectation », a-t-il ajouté.

Le rapport comprend une série de recommandations relatives à la stratégie et à la planification, à la participation des différentes parties prenantes et à la gestion du combustible nucléaire du réacteur.

« J'espère le rapport de nos experts sera utile au Japon et aidera les opérateurs nucléaires à retenir les leçons de la catastrophe de Fukushima Daiichi. Dans cette optique, je salue la déclaration d'intention du gouvernement du Japon de publier ce rapport», a déclaré M. Lentijo.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'AIEA va ouvrir à Fukushima un centre de préparation à une urgence nucléaire

Aucun résultat
Aucun résultat