La croissance économique dans le monde demeure fragile, mais des signes d'amélioration existent, selon l'ONU

Shamshad Akhtar, du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DAES)

23 mai 2013 – Le rapport de l'ONU sur la situation et les perspectives de l'économie mondiale en 2013, mis à jour à la mi-année et publié jeudi, indique que la croissance économique continuera d'être l'année prochaine « en deçà de son potentiel » et que la création d'emplois sera cruciale pour la reprise.

Depuis la fin 2012, les mesures prises par les principaux pays industrialisés ont permis de réduire les risques systémiques et de stabiliser la confiance des consommateurs, des entreprises et des investisseurs. Néanmoins, la croissance économique reste très modeste.

« La première priorité pour les décideurs politiques devrait être de soutenir une reprise économique robuste et équilibrée afin de créer des emplois», a déclaré la Sous-Secrétaire générale au développement économique du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DAES), Shamshad Akhtar, lors du lancement du rapport au Siège de l'Organisation à New York.

Dans son rapport sur la situation et les perspectives de l'économie mondiale de 2013 publié en décembre, le Département onusien avait prévenu que la croissance économique mondiale avait considérablement ralenti en 2012 et que cette tendance allait se poursuivre pour les deux années à venir.

Avec cette nouvelle mise à jour, la croissance mondiale a été revue légèrement à la baisse par rapport aux prévisions du dernier rapport. Les risques d'une nouvelle sortie de route de l'économie mondiale, qui connaît une reprise très fragile, sont considérables, met en garde le DAES.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Fardeau des pays riches et pauvres, la dette menace l'agenda de développement de l'ONU

Aucun résultat
Aucun résultat