Ban salue la bonne tenue des élections au Pakistan et la première transition d'un gouvernement civil à un autre.

Le Secrétaire général Ban Ki-moon. Photo: ONU/Rick Bajornas

13 mai 2013 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, félicite le peuple et le gouvernement du Pakistan pour le bon déroulement des élections nationales et provinciales le 11 mai 2013. « Il s'agit de la première transition d'un gouvernement civil à un autre », souligne le patron de l'ONU, qui y voit un important pas en avant pour la démocratie dans le pays. En exerçant leur droit constitutionnel de voter, le peuple du Pakistan a réaffirmé sa volonté et son engagement pour un Pakistan démocratique et pour le respect de la constitution du pays.

Le Secrétaire général se félicite en outre de l'importante participation à ces élections, en particulier celle des jeunes et des électeurs nouvellement inscrits qui ont été des millions à se rendre aux urnes. Ban Ki-moon note également l'augmentation de la participation des femmes tout en regrettant les efforts menés dans certaines régions du pays afin de dissuader les femmes de voter.

Il félicite la Commission électorale du Pakistan (ECP) pour avoir organisé avec succès ces élections et réaffirme l'engagement des Nations Unies à continuer d'appuyer la Commission. Alors que plus de 86 millions de Pakistanais seraient enregistrés, 5.000 candidats se présentaient pour siéger à l'Assemblée nationale et près de 11.7000 à l'Assemblée provinciale.

Ban salue en outre le courage et la détermination des partis politiques et du personnel des bureaux électoraux alors que la situation sécuritaire prévalant avant le vote était difficile.

Dans un précédent communiqué, le Secrétaire général s'était en effet dit préoccupé par la vague de violences et d'attaques ayant pris pour cible des hommes politiques, des rassemblements politiques et des bureaux électoraux au Pakistan.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Préoccupé par la violence au Pakistan, Ban encourage les Pakistanais à se rendre nombreux aux urnes

En savoir plus





Coup de projecteur