Le PAM apoorte une assistance alimentaire d'urgence aux Syriens fuyant le conflit sur la côte méditerranéenne

Une livraison de denrées alimentaires du PAM à Alep en Syrie. Photo: OCHA/Gemma Connell

10 mai 2013 – Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a entamé vendredi des distributions de rations alimentaires d'urgence, soit des produits prêts à la consommation et des biscuits à haute teneur énergétique, à des milliers de familles nouvellement déplacées en Syrie. Ces familles ont été contraintes de fuir Baniyas et les villages voisins situés sur la côte méditerranéenne de la Syrie vers la ville de Tartous suite à d'intenses combats.

Les distributions qui visent plus de 10.000 personnes, notamment les femmes et les enfants, continueront sur les prochains jours dans les points et les centres d'accueil dans les communautés affectées telles Zamrin, Breej et Mrah près de Tartous. Une fois les rations d'urgence distribuées, les familles recevront le panier alimentaire traditionnel du PAM composé de riz, de boulgour, de sucre, de pâtes, d'huile végétale et de légumes.

« Nous sommes très préoccupés par l'intensification des violences à travers le pays, » indique le Directeur des Opérations du PAM en Syrie, Matthew Hollingworth. « Nous nous trouvons confrontés à d'énormes défis pour nous déplacer au sein du pays mais le PAM fait de son mieux pour acheminer la nourriture aux civils affectés par le conflit. Malheureusement, certaines personnes sont hors de notre portée dans les zones de conflit inaccessibles. Nous faisons appel à toutes les parties prenantes dans ce conflit à faciliter le libre passage de l'assistance humanitaire. »

Les affrontements actuels sur la route principale entre Tartous et Damas, situé plus vers le sud, pourraient gravement entraver l'acheminement des cargaisons du PAM depuis le port de Tartous jusqu'à l'entrepôt de l'agence dans la ville capitale. Plus de 60% des denrées alimentaires stockés dans cet entrepôt, soit une quantité suffisante pour nourrir 1 million de personnes, sont transportés de Tartous via l'autoroute Damas-Homs où les combats restent très violents.

Depuis l'entrepôt de Damas, les vivres sont acheminés vers les gouvernorats de Quneitera, Dara'a, As-Sweida, Damas rural, Deir-ez-Zor, Al-Hassakeh et Ar-Raqqa pour soutenir les familles affectées.

Le PAM estime avoir besoin de récolter 19,5 millions de dollars par semaine pour nourrir 2,5 millions de personnes à l'intérieur de la Syrie et plus d'un million de réfugiés en Jordanie, au Liban, en Turquie, en Irak et en Égypte.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le PAM lance un programme de distribution de repas scolaires pour les enfants syriens réfugiés en Jordanie et en Iraq

En savoir plus





Coup de projecteur