Plus de 270.000 piétons tués sur les routes chaque année, révèle l'OMS

Photo: WHO

2 mai 2013 – Plus de 270.000 piétons perdent la vie chaque année sur les routes, a indiqué l'Organisation mondiale de la santé (OMS), appelant les gouvernements à améliorer la sécurité routière.

Selon l'OMS, le nombre de piétons tués représente 22% des 1,24 million de décès occasionnés par les accidents de la route en 2012. Pour attirer l'attention sur la sécurité des piétons et encourager à des mesures de protection, l'OMS s'apprête à lancer la deuxième Semaine mondiale des Nations Unies pour la sécurité routière, qui débutera le 6 mai et sera marquée par une série d'événements dans 70 pays.

« Cette Semaine offre une occasion de mettre en lumière les multiples défis que les piétons affrontent chaque jour dans le monde », a expliqué le Sous-Directeur général, le Directeur du Département des maladies non transmissibles et de la santé mentale au sein de l'OMS, Oleg Chestnov.

« Nous sommes tous des piétons et les gouvernements doivent mettre en place des mesures visant à mieux protéger chacun d'entre nous. Cela permettra non seulement de sauver des vies, mais aussi de créer les conditions nécessaires pour marcher en toute sécurité. Lorsque les routes sont sécurisées, les gens marchent davantage, et ceci améliore en retour leur santé et la protection de l'environnement ».

Les piétons sont parmi les usagers de la route les plus vulnérables. Dans les pays développés, les piétons âgés sont plus exposés à des risques d'accident, tandis que dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, les enfants et les jeunes adultes sont souvent les plus touchés. Les adultes souffrant de handicaps encourent des risques particulièrement élevés.

« Plus de 5.000 piétons sont tués sur les routes chaque semaine dans le monde parce que leurs besoins ont été négligés pendant des décennies, souvent en faveur de moyens de transport motorisés », a estimé de son côté le Directeur du Département de la violence et de la prévention des blessures et de l'invalidité, Etienne Krug. « Nous devons repenser nos systèmes de transport pour permettre aux piétons de marcher en toute sécurité et sauver des vies. »

Dans le cadre de cette Semaine, l'OMS et ses partenaires ont également publié un manuel de sécurité routière, qui met l'accent sur des mesures concrètes telles que l'adoption de nouvelles lois visant à réduire les excès de vitesse, la lutte contre la conduite en état d'ivresse, la réduction de l'utilisation du téléphone mobile au volant, l'amélioration de l'éclairage routier et la mise en place d'une infrastructure séparant les piétons de la circulation.

L'OMS contribue également à atteindre l'objectif de la Décennie d'action pour la sécurité routière 2011-2020, qui a l'ambition de sauver cinq millions de vies au cours de cette période. Lancé en mai 2011 par les gouvernements du monde entier, la Décennie d'action vise à renforcer les capacités de gestion en matière de sécurité routière dans les pays, à améliorer la sécurité des routes et des véhicules, à améliorer le comportement de tous les usagers de la route et à renforcer la qualité des soins dispensés d'urgence aux accidentés.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'absence de sécurité routière est responsable de nombreux décès évitables, selon l'OMS

En savoir plus





Coup de projecteur