Ban exprime son soutien au dialogue intercoréen pour permettre la réouverture du complexe industriel de Kaesong

Le Secrétaire général Ban Ki-moon lors d’une conférence de presse. Photo ONU/JC McIlwaine

25 avril 2013 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exprimé jeudi son soutien au dialogue intercoréen, suite à la proposition de la République de Corée d'ouvrir des pourparlers avec la République démocratique populaire de Corée (RPDC) afin d'assurer la réouverture du complexe industriel de Kaesong, qui selon lui est un lien important qui relie les deux pays.

« Le Secrétaire général reste très préoccupé par la suspension des activités du complexe industriel de Kaesong. Il est particulièrement préoccupé par les implications économiques et humaines de cette suspension », a expliqué le porte-parole de M. Ban dans un communiqué de presse en ajoutant que le projet commun ne devrait pas être affecté par des considérations politiques ou sécuritaires.

M. Ban a qualifié le complexe industriel de Kaesong comme un « exemple de coopération intercoréenne bénéfique à la croissance économique et qui sert de lien entre les deux Corées ».

Le complexe industriel est situé dans la ville frontalière de Kaesong en RPDC, juste derrière la zone démilitarisée. Plus de 53.000 citoyens nord coréens y sont employés par 123 entreprises sud coréennes.

Plus tôt ce mois, la RPDC a interdit l'accès au complexe aux personnes et aux biens venant de la République de Corée, ce qui a contraint les entreprises qui y sont installés à suspendre les activités.

Jeudi, le Ministre chargé du dossier de l'unification au gouvernement de la République de Corée, a affirmé qu'il espère que les opérations dans le complexe industriel peuvent reprendre au plus vite « grâce au dialogue ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban exhorte la République populaire démocratique de Corée à s'abstenir de «toute provocation»

Aucun résultat
Aucun résultat