Ban félicite le Soudan et le Soudan du Sud de leurs conclusions positives sur la mise en œuvre des Accords post-sécession

Le Président du Soudan Omar Al-Bachir et le Président du Soudan du Sud Salva Kiir en juillet 2011. Photo ONU/Isaac Billy

24 avril 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon s'est félicité mercredi des nouvelles conclusions positives auxquelles sont parvenus, sous les auspices du Groupe de mise en œuvre de haut niveau de l'Union africaine, les gouvernements du Soudan et du Soudan du Sud en ce qui concerne les modalités de mise en œuvre des Accords post-sécession conclus le 27 septembre 2012.

La signature de ces Accords sur la sécurité, les frontières communes et les relations économiques, avait été saluée, l'an dernier, par le Secrétaire général Ban Ki-moon, qui les avait jugés « essentiels pour établir des fondations solides pour un avenir stable et prospère entre les deux pays ».

Dans la déclaration transmise aujourd'hui par son porte-parole, M. Ban se dit également encouragé par le début des pourparlers directs entre le gouvernement du Soudan et le Mouvement populaire de libération du Soudan/Nord sur la base des résolutions du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine et du Conseil de sécurité des Nations Unies.

« Cela démontre l'engagement des deux parties à trouver une solution pacifique au conflit dans les états du Kordofan méridional et du Nil Bleu. »

Issue de sa sécession d'avec le Soudan, le Soudan du Sud est la plus jeune nation du monde et a été proclamé, le 14 juillet 2011 par l'Assemblée générale, 193ème État Membre des Nations Unies. Depuis le mois de mai de la même année, les tensions sont allées grandissantes à la frontière entre les deux pays, dans les états fédérés soudanais du Nil Bleu, du Kordofan méridional et dans la région d'Abyei – riche en pétrole et qui bénéficie d'un statut administratif spécial.

Le Secrétaire général a exhorté les parties à s'entendre sur une cessation immédiate des hostilités afin de permettre un accès humanitaire à la population civile qui se trouve dans les zones touchées et de créer un climat propice à une solution politique durable au conflit.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Secrétaire général se félicite des efforts des Présidents soudanais et sud-soudanais pour résoudre la question d'Abyei

En savoir plus





Coup de projecteur