Libye : Ban et le Conseil de sécurité condamnent fermement l'attaque contre l'Ambassade de France à Tripoli

Le Secrétaire général Ban Ki-moon. Photo: ONU/Mark Garten (Photo d’archive)

23 avril 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon a condamné mardi dans les termes les plus vigoureux l'attaque perpétrée hier contre l'Ambassade de France à Tripoli, en Libye, appelant les Libyens à soutenir les efforts de leur gouvernement dans l'établissement d'institutions sécuritaires efficaces.

« Prendre pour cible des missions diplomatiques est inacceptable et ne peut en aucun cas être justifié », indique la déclaration officielle transmise par le porte-parole de M. Ban.

« Le Secrétaire général est confiant que les autorités libyennes prendront toutes les mesures nécessaires pour faire traduire en justice les responsables de ces attaques et fournir une protection adéquate aux enceintes diplomatiques », ajoute-t-il.

Selon les médias, des responsables libyens affirment qu'une voiture piégée a explosé devant l'Ambassade de France dans le centre-ville de Tripoli, blessant deux gardes français et détruisant l'essentiel des locaux.

Dans son message, le Secrétaire général rappelle que les Nations Unies demeurent engagées auprès du gouvernement libyen et de son peuple pour instaurer un État démocratique et affirmer la primauté de l'état de droit.

Les membres du Conseil de sécurité ont également condamné avec vigueur cet attentat terroriste et, plus généralement, tous les actes de violence visant des représentations diplomatiques.

Dans une déclaration lue aujourd'hui à la presse par le Président du Conseil pour le mois d'avril, le représentant permanent du Rwanda auprès des Nations Unies, Eugène-Richard Gasana, ils rappellent en effet « le principe fondamental de l'inviolabilité des locaux des missions diplomatiques et consulaires et les obligations faites aux États hôtes, […], de prendre toutes mesures appropriées pour protéger [ces] locaux en empêchant qu'ils soient envahis ou endommagés […] et de prévenir toute attaque contre des agents diplomatiques ou consulaires ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le chef de la mission de l'ONU en Libye salue des progrès malgré des défis sécuritaires considérables

En savoir plus





Coup de projecteur