Le FNUF approuve une série de mesures à l'appui d'une gestion durable des forêts

Photo: ONU/Fendi Aspara

20 avril 2013 – Le Forum des Nations Unies sur les forêts a conclu samedi sa dixième session à Istanbul, en Turquie, en adoptant une série de mesures destinées à améliorer la gestion durable des forêts et en décidant d'examiner en 2015 la possibilité de créer un fonds mondial de contributions volontaires à l'appui de son financement.

Le Forum, qui a entamé ses travaux le 8 avril dernier, avait accepté l'invitation de la Turquie de quitter exceptionnellement le Siège de l'ONU à New York pour tenir cette session-anniversaire à Istanbul. Plus de 3.000 participants, représentant 197 États, avaient fait le déplacement.

Reconnaissant la contribution des biens et services des forêts aux économies nationales et locales, le Forum a appelé dans ses résolutions finales les gouvernements à intégrer la valeur des forêts dans leurs systèmes nationaux de comptabilité et leurs politiques de développement. A cette fin, ils sont invités à améliorer la collecte, l'analyse et la diffusion des informations et des données et à développer des méthodologies pour évaluer « le large éventail des bienfaits découlant des forêts ».

Il n'y a pas, reconnaît le Forum, de réponse unique aux besoins financiers en la matière. Des actions conjuguées sont attendues de toutes les parties prenantes et sources, publiques et privées, nationales et internationales, bilatérales et multilatérales. Le Forum invite d'ailleurs le Fonds pour l'environnement mondial (FEM) à créer « un nouveau point focal sur les forêts », à sa prochaine reconstitution, et à essayer d'améliorer les modalités actuelles de financement.

Les forêts représentent 31% de la surface émergée du globe, soit environ quatre milliards d'hectares. Alors que trois milliards de personnes dans le monde en dépendent pour le bois de chauffage, et 1,6 milliard pour leurs moyens de subsistance, la couverture forestière est menacée par les besoins exponentiels en matière d'agriculture, d'infrastructures de transport, de ressources naturelles et de médicaments.

« Il y a désormais une prise de conscience plus forte que jamais que les forêts sont essentielles au développement économique et au développement durable », s'est félicité le Directeur du Secrétariat du Forum, Jan McAlpine.

Au cours de ce rassemblement historique, a-t-il poursuivi, les Etats Membres ont innové et se sont mis d'accord pour affirmer l'importance d'une gestion durable de nos forêts pour qu'elles puissent continuer de jouer leur rôle dans le développement économique et l'éradication de la pauvreté.

Etabli en 2000 par le Conseil économique et social (ECOSOC), le Forum est le seul organe international à traiter de toutes les questions politiques relatives aux forêts. Les Etats Membres décideront lors de la prochaine session, qui se tiendra en 2015, comment évolueront les fonctions du Forum au niveau international et s'il est nécessaire d'élaborer un traité international sur les forêts.

Le succès de cette dixième session, a commenté le Président du FNUF, Mario Ruales Carranza, souligne le caractère unique de la valeur ajoutée du Forum, organe d'élaboration des politiques sur tous les types de forêts. « Les résolutions adoptées aujourd'hui sont une nouvelle étape importante sur la voie d'un avenir meilleur », a-t-il estimé.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Un Forum de l'ONU s'ouvre à Istanbul par des appels à protéger les forêts de la surexploitation

Aucun résultat
Aucun résultat