Côte d'Ivoire : à la veille des élections régionales et municipales, le Représentant de l'ONU appelle au bon déroulement du scrutin

Bert Koenders, Représentant spécial du Secrétaire général pour la Côte d’Ivoire.

19 avril 2013 – À moins de deux jours de la tenue des élections régionales et municipales en Côte d'Ivoire, le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour ce pays, Bert Koenders, a salué les efforts de la Commission électorale indépendante (CEI) pour assurer l'organisation d'élections « libres, transparentes et crédibles ».

« L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) suit attentivement le déroulement du processus électoral à Abidjan et dans les différentes régions du pays, conformément au mandat du Conseil de Sécurité », a souligné M. Koenders, en renouvelant l'appui de l'ONUCI aux autorités nationales pour la sécurisation de l'environnement électoral.

« La Force de l'ONUCI et la Police des Nations Unies sont à pied d'œuvre, dans leurs zones de déploiement, pour appuyer les autorités nationales dans la sécurisation des élections locales et régionales. Notre dispositif vient à l'appui du dispositif national en la matière», a-t-il ajouté.

M. Koenders s'est félicité d'une campagne électorale animée par de vrais débats. Cependant, il a également rappelé que la campagne a été émaillée d'incidents regrettables, notamment d'actes d'intimidation inacceptables dans certaines circonscriptions.

« Je voudrais réitérer mon appel pressant aux acteurs politiques. Candidats, partis, groupements politiques et associatifs, en présence du Secrétaire général des Nations Unies, en 2008, vous avez signé librement un Code de bonne conduite électorale », a souligné le Représentant Spécial.

« Respectez, je vous prie, le choix des électeurs ainsi que l'état de droit en adressant pacifiquement vos contestations éventuelles aux juridictions compétentes », a-t-il déclaré dans un communiqué de presse.

M. Koenders a rappelé que les auteurs d'appels à la haine et d'incitation à la violence, ainsi que les auteurs d'actes d'intimidation, de violence et autres entraves au bon déroulement du processus seront passibles de poursuites devant les tribunaux et tenus comptables de leurs actes.

« La Côte d'Ivoire revient de loin et compte des acquis notables. La manière dont elles se dérouleront sera un baromètre important pour vous individuellement et pour la Côte d'Ivoire globalement », a affirmé le Représentant Spécial.

« Je voudrais donc, une fois encore, en appeler au sens civique et des responsabilités de tous. Je voudrais surtout appeler les candidats et leurs supporters au respect mutuel, à la tolérance et au fair play », a-t-il conclu.


News Tracker: autres dépêches sur la question

En dépit des progrès accomplis, la Côte d'Ivoire continue de se heurter à des défis considérables

En savoir plus




Coup de projecteur