L'ONU salue l'offre de réinstallation de l'Allemagne d'une centaine de résidents du camp Hurriya en Iraq

Le nouveau Chef de la Mission de l’ONU pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), Martin Kobler. Photo: ONU/Bikem Ekberzade

18 avril 2013 – Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Martin Kobler, a salué jeudi la décision du gouvernement de l'Allemagne d'offrir une solution humanitaire à près de 100 résidents du camp iraquien d'Hurriya, situé en Iraq, et il a appelé ces derniers à coopérer avec l'ONU afin de réaliser la réinstallation le plus rapidement possible.

« L'offre de l'Allemagne intervient suite à une offre similaire du gouvernement de l'Albanie de réinstaller sur son territoire 210 résidents du camp d'Hurriya », a rappelé M. Kobler dans un communiqué de presse.

Le camp Hurriya sert de transit pour plus de 3.000 exilés iraniens, dont la majorité sont membres de l'Organisation des Moudjahiddines du peuple d'Iran (OMPI – Moudjahiddin-e Khalq), le principal mouvement d'opposition extérieur au régime en place en Iran.

De son côté, la représentante du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en Iraq, Claire Bourgeois, a encouragé d'autres pays à suivre les exemples de l'Albanie et de l'Allemagne. « Cette offre généreuse est une illustration de la solidarité internationale et du partage des responsabilités de protection des populations vulnérables ».

Par ailleurs, dans une déclaration publiée par la Mission d'assistance des Nations Unies en Iraq (MANUI), M. Kobler a exprimé sa consternation devant à l'exécution de 21 prisonniers qui a eu lieu le 16 avril.

« Je regrette que les nombreux appels de l'ONU à suspendre l'application de la peine de mort n'aient pas été entendus », a indiqué M. Kobler. « J'exhorte de nouveau le gouvernement iraquien à suspendre immédiatement toutes les condamnations et à appliquer immédiatement un moratoire sur la peine de mort, conformément aux résolutions de l'Assemblée générale de l'ONU ».

L'Iraq s'apprête à tenir, le 20 avril, les élections provinciales aux Conseils des gouvernorats, alors que plusieurs candidats ont été assassinés au cours des dernières semaines. Le Représentant spécial a exhorté les citoyens iraquiens à participer activement au scrutin. « Mon appel s'adresse en particulier aux jeunes Iraquiens, puisqu'ils sont l'avenir de ce pays », a-t-il affirmé.

Selon les estimations des autorités, au moins 15,5 millions d'Iraquiens pourront voter lors de ce scrutin. Plus de 8.000 candidats se présentent pour pourvoir un total de 378 sièges.

En savoir plus





Coup de projecteur