Ban mobilise États Membres et personnels de l'ONU à 1.000 jours de l'échéance des Objectifs du Millénaire pour le développement

Le Secrétaire général Ban Ki-moon et son conseiller special pour les OMD, Jeffrey Sachs. Photo : ONU/Evan Schneider

12 avril 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon a exhorté vendredi la communauté des Nations Unies à répondre à son appel à l'action, qui couronne une semaine d'activités en faveur de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), à 1.000 jours de la date-butoir du 5 avril 2015.

« Au cours des 1.000 prochains jours, donnons-nous à 1.000% », a lancé le Secrétaire général Ban Ki-moon aux délégations et au personnel réunis au Siège de l'ONU à New York.

« Grâce au travail acharné des gouvernements, de la société civile et des autres partenaires à travers le monde, les OMD ont largement mobilisé et permis d'obtenir des résultats », s'est félicité M. Ban, qui a toutefois prévenu que le monde n'en avait pas fini avec la pauvreté extrême, les inégalités et l'accès insuffisant à l'eau salubre et à l'assainissement.

Aux côtés du Secrétaire général se trouvaient son Conseiller spécial pour les OMD, Jeffrey Sachs, ainsi que les deux coprésidents du Groupe de mobilisation pour les OMD, Eugene-Richard Gasana, du Rwanda, et Gary Quinlan, de l'Australie.

Depuis vendredi dernier en effet, l'ONU a œuvré avec ses partenaires à travers le monde à impulser un nouvel élan en faveur de la réalisation de ces huit Objectifs.

Sur les réseaux sociaux, les agences des Nations Unies, partenaires et citoyens ordinaires ont envoyé plus de 40.000 tweets comportant le hashtag #MDGMomentum vers plus de 26 millions de comptes, a indiqué M. Ban.

Le chef de l'ONU s'est entretenu le weekend dernier avec des jeunes en Espagne afin de discuter de la nécessité urgente de lancer une action concerté avant de donner le coup d'envoi des 1.000 jours lors d'un match de football du Real Madrid.

Il s'est également entretenu via Skype de l'éducation avec Malala Yousafzai, la fillette pakistanaise agressée par des talibans pour s'être rendue à l'école.

Au Vatican, où il s'est entretenu avec le Pape François 1er, le Secrétaire général a également adressé un message pour marquer le début du compte à rebours, et il a rencontré hier à la Maison blanche le Président des États-Unis, Barack Obama.

Plaisantant quant au fait que sa propre famille participait à cette mobilisation, il a indiqué que sa petite-fille était née samedi dernier, le lendemain du coup d'envoi des 1.000 jours : « Elle était supposée naître un peu plus tard, mais il semble qu'elle souhaitait se joindre à nous pour relayer le message des 1.000 jours. »

Ces huit Objectifs ont été définis en 2000, alors qu'un nombre sans précédent de dirigeants s'étaient réunis lors d'un Sommet de l'ONU pour prendre la décision de réduire de moitié la pauvreté et la faim dans le monde, de lutter contre les changements climatiques et les maladies, de s'attaquer au problème de l'eau insalubre et de l'assainissement et d'élargir l'accès à l'éducation et l'emploi pour les filles et les femmes. Ces 10 dernières années, 600 millions de personnes sont sorties de la misère, soit une réduction de 50%, et un nombre encore jamais atteint d'enfants sont sur les bancs de l'école primaire, où l'on compte pour la première fois autant de filles que de garçons.

Autre motifs de satisfaction à 1.000 jours de la date-butoir : la mortalité maternelle et infanto-juvénile a nettement reculé et les investissements destinés à lutter contre le paludisme, le VIH/sida et la tuberculose ont permis de sauver des millions de vies.


News Tracker: autres dépêches sur la question

À mille jours de l'échéance, Ban plaide pour un nouvel élan en faveur des Objectifs du Millénaire

En savoir plus



Coup de projecteur