À Rome et au Vatican, Ban rencontre le Président italien et le Pape

Le Secrétaire général Ban Ki-moon et le Pape François 1er, au Vatican, le 9 avril 2013. Photo: ONU/Rick Bajornas

9 avril 2013 – Lors d'une réunion mardi à Rome avec le Premier ministre, Mario Monti, et le Président de la République italienne, Giorgio Napolitano, le Secrétaire général Ban Ki-moon a salué le soutien apporté par ce pays à l'ONU, notamment à ses opérations de maintien de la paix. Il a également évoqué avec les deux hommes les situations au Mali et au Sahel, ainsi que la crise en Syrie.

M. Ban s'est ensuite rendu au Vatican pour y rencontrer le nouveau Pape, François 1er, avec qui il a discuté des actions à entreprendre pour réduire la pauvreté dans le monde alors qu'a été donné vendredi le coup d'envoi des 1.000 jours avant la date-butoir des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), qui doivent être atteints en 2015.

« Je suis heureux d'avoir rencontré le Pape alors que nous marquons le compte à rebours des 1.000 jours avant la date-butoir de la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement », a expliqué M. Ban lors d'une conférence de presse à l'issue de leur entrevue.

Le Secrétaire général s'est dit encouragé par l'engagement du Pape à renforcer le dialogue interconfessionnel et les relations avec les communautés musulmanes et juives afin de promouvoir la tolérance, l'inclusion et la paix.

« Je me réjouis de poursuivre notre conversation. Avec cela à l'esprit, et dans le respect de la tradition suivie par ses prédécesseurs, j'ai eu l'honneur d'inviter le Pape François 1er à se rendre au Siège de l'ONU dès qu'il le souhaiterait », a indiqué M. Ban.