L'OMS affirme que toutes les mesures possibles ont été prises pour limiter la propagation du virus H7N9

Les poulets devraient être soigneusement cuits avant d'être consommés. Photo: IRIN/Brennon Jones

9 avril 2013 – L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé mardi que les autorités chinoises avaient pris toutes les précautions nécessaires afin de limiter la propagation du virus de la grippe H7N9, qui a déjà fait sept victimes confirmées.

D'après son porte-parole, Gregory Härtl, l'OMS onusienne a été notifiée par les autorités chinoises que 24 personnes étaient infectées par le virus H7N9 dans quatre provinces du pays. Pour l'instant, aucun cas de transmission d'homme à homme n'a cependant été détecté.

Certaines des patients concernés ont été en contact avec des animaux, comme des pigeons au marché de Shanghai, où le virus a été détecté, mais le moyen de transmission du virus reste à déterminer. L'OMS enquête actuellement sur une possible transmission de l'animal à l'homme et d'homme à homme.

La majorité des personnes infectées souffrent de graves pneumonies, de fièvre, de toux et d'insuffisance respiratoire. L'ensemble des symptômes demeure inconnu, en raison des nombreuses zones d'ombre entourant cette maladie. M. Härtl a exhorté les habitants des régions touchées à ne pas consommer d'animaux morts ou malades, rappelant l'importance de soigneusement cuire la volaille avant de la consommer.

Le porte-parole a indiqué que l'OMS n'avait pas encore décidé s'il est nécessaire de dépêcher sur place une équipe d'experts. Les autorités chinoises ont effectué un réexamen des procédures de surveillance de la grippe et les marchés à Shanghai où le virus a été détecté ont été fermés jusqu'à nouvel ordre.

« En nous appuyant sur nos connaissances actuelles, toutes les démarches possibles ont été mises en œuvre », a souligné M. Härtl, ajoutant que le développement d'un vaccin adapté avait été lancé et que celui-ci devrait être prêt d'ici quelques semaines, peut-être un mois.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Les dangers de pollution de l'air sont d'une gravité insoupçonnée, prévient l'ONU

En savoir plus





Coup de projecteur