Arrivée d'une aide humanitaire importante en République centrafricaine, annonce l'UNICEF

Des personnes déplacées en République centrafricaine lors de précécentes flambées de violence. Photo: HCR/H. Caux

9 avril 2013 – Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a annoncé mardi qu'un avion-cargo, avec à bord 23 tonnes d'articles médicaux essentiels, notamment obstétricaux, avait atterri hier à Bangui, la capitale de la République centrafricaine, deux semaines après la prise de pouvoir par la coalition rebelle de la Séléka.

Il s'agit de la seconde livraison d'aide humanitaire importante en République centrafricaine après plusieurs semaines d'insécurité et de pillages, au cours desquelles hôpitaux et centres de santé ont essuyé de lourdes pertes d'articles de première nécessité et d'équipement médicaux.

« Cette distribution marque une étape essentielle dans le rétablissement de l'accès des enfants et de l'ensemble de la population à des soins médicaux », se félicite le représentant de l'UNICEF à Bangui, Souleymane Diabaté, dans un communiqué de presse. « Mais ce n'est que le sommet de l'iceberg, si on considère les besoins existants. Les pillages ont été très nombreux dans un pays où les conditions de survie des enfants sont déjà parmi les plus difficiles du monde. »

Les kits médicaux d'urgence serviront à soigner près de 200.000 personnes touchées par le conflit au cours des trois prochains mois. Douze réservoirs équipés de systèmes de distribution permettront d'assurer l'approvisionnement en eau des principaux hôpitaux et centres de santé de Bangui et d'autres régions. Des dispositions ont été prises pour assurer la réception et le stockage en toute sûreté de ce matériel destiné à sauver des vies.

Depuis le coup d'État du 24 mars, l'UNICEF a livré 81 tonnes de fournitures d'urgence aux partenaires du secteur de la santé afin de soigner plus de 60.000 personnes. Le vol d'aujourd'hui est le deuxième affrété cette année par le Fonds, après celui du 24 janvier, qui avait permis l'acheminement de plus de 14 tonnes d'articles de secours.

L'UNICEF estime que l'ensemble de la population centrafricaine – près de 4,6 millions de personnes, dont plus de 2,3 millions d'enfants –, est directement touchée par le conflit en raison de l'effondrement des services de base et de l'ordre public.

À peine 13% des 172 millions de dollars demandés au titre de l'aide humanitaire d'urgence ont été reçus à ce jour, alors que la situation risque de s'aggraver. L'UNICEF estime qu'au cours des six prochains mois, plus de 11 millions de dollars seront nécessaires pour répondre aux besoins humanitaires les plus pressants.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Centrafrique : l'ONU prévoit une crise humanitaire durable sur fond d'insécurité grandissante

En savoir plus





Coup de projecteur