Ban Ki-moon rend hommage à Margaret Thatcher, la « Dame de fer » disparue aujourd'hui

Le Premier Ministre britannique, Margaret Thatcher, en conférence de presse aux Nations Unies en juin 1982. Photo: ONU/Yutaka Nagata

8 avril 2013 – Une « dirigeante novatrice » et un « modèle exceptionnel » : c'est par ses mots que le Secrétaire général a rendu lundi hommage à la « Dame de fer » Margaret Thatcher, l'ancienne Première Ministre britannique, à l'annonce de son décès survenu dans la journée.

« Son leadership remarquable nous manquera. Elle était une pionnière de la contribution à la paix et à la sécurité, particulièrement lors de la Guerre froide », a rappelé Ban Ki-moon aux journalistes à La Haye.

« Elle était également un modèle exceptionnel, en tant que première femme à occuper le poste de Premier Ministre du Royaume-Uni. Elle n'a pas seulement démontré son leadership, mais également donné espoir à de nombreuses femmes s'agissant de l'égalité entre les sexes au Parlement », a poursuivi M. Ban.

« Nous devons beaucoup à son leadership », a-t-il estimé, ajoutant que celui-ci avait inspiré de nombreuses personnes à travers le monde pour la paix, la sécurité et les droits de l'homme. »

C'est en novembre 1989 que Mme Thatcher a pris part à l'Assemblée générale des Nations Unies pour la dernière fois en sa qualité officielle de Premier Ministre. Elle avait axé son discours sur l'environnement et la nécessité de préserver l'air, l'eau et la terre.

« Nous savons plus clairement que jamais que le poids des fardeaux que nous portons est partagé et que nous devons répondre par une action collective », avait indiqué Mme Thatcher. « C'est la vie elle-même – la vie humaine, les espèces innombrables de notre planète, que nous voulons seulement détruire. C'est la vie elle-même que nous devons préserver à tout prix. »

D'après sa porte-parole, Mme Thatcher a succombé à une crise cardiaque à l'âge de 87 ans.