Le PAM lance un programme de distribution de repas scolaires pour les enfants syriens réfugiés en Jordanie et en Iraq

Des enfants syriens déplacés jouent dans le camp de Domiz, situé dans le Kurdistan iraquien. Photo: HCR/B. Sokol

4 avril 2013 – Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé jeudi un programme de distribution de repas scolaires auprès de 10.500 enfants syriens scolarisés dans les camps de réfugiés en Jordanie et en Irak. Ces repas permettront de renforcer leur nutrition et d'encourager les enfants à aller en classe.

En Jordanie, plus de 6.000 enfants reçoivent désormais un repas dans les deux écoles gérées par UNICEF dans le camp de Za'atari. Le PAM fournit également ces collations à plus de 4.500 enfants dans le camp de Domiz, situé à Dohuk, dans le nord de l'Iraq et dans deux camps de réfugiés à Al-Qaim, situés au centre de ce pays.

« Beaucoup d'enfants syriens ont déjà subi des expériences traumatisantes, perdre des proches, traverser des frontières et vivre comme réfugiés dans des pays voisins. Il faut qu'ils puissent retourner à l'école, » explique le Coordinateur régional d'urgence pour la crise syrienne au PAM, Muhannad Hadi, dans un communiqué de presse.

« Nous nous appuyons sur les repas scolaires, à travers le monde entier, pour fournir une nutrition vitale aux enfants et les encourager à rester à l'école. Nous ne voudrions pas nous retrouver face à une génération perdue d'enfants syriens qui ne pourront pas réaliser leur plein potentiel », a-t-il ajouté.

Le repas est composé d'une barre aux dattes fortifiée ou des biscuits enrichis en 11 vitamines, 3 minéraux et 450 calories qui apportent de l'énergie aux enfants et leur permettent de mieux se concentrer sur les études. En Jordanie, le PAM et l'ONG « Save the Children » aident à transporter, emballer et stocker les barres aux dattes qui sont ensuite distribuées aux enfants par les enseignants dans les salles de classe. Le programme a été lancé le 24 mars dernier et le taux d'assiduité scolaire a considérablement augmenté depuis, déjà de près de 20%.

Le PAM prévoit d'élargir son programme de afin de nourrir près de 30.000 enfants syriens dans le camp de réfugiés de Za'atari et 6.000 autres dans les camps de réfugiés en Irak. L'agence a besoin de 780.000 dollars pour continuer son programme de repas scolaires en Jordanie et en Iraq jusqu'à la fin d'année.

Le PAM estime avoir de 19 millions de dollars par semaine pour assurer l'assistance alimentaire de 2,5 millions de personnes sous-alimentées en Syrie et de plus d'un million de réfugiés dans les pays voisins. Au total, elle a besoin de 113 millions de dollars pour poursuivre ses opérations jusqu'en juin.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Syrie: le HCR demande aux parties de ménager un accès humanitaire sécurisé de toute urgence

En savoir plus





Coup de projecteur