Iraq : l'ONU condamne une série d'attaques visant des journalistes

Le nouveau Chef de la Mission de l’ONU pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), Martin Kobler. Photo: ONU/Bikem Ekberzade

2 avril 2013 – Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Iraq, Martin Kobler, a fermement condamné mardi une série d'attaques perpétrées dans la capitale Bagdad et qui ont visé des journalistes et les sièges de médias, demandant aux autorités iraquiennes de renforcer les mesures de sécurité vis-à-vis d'eux.

« Les attaques contre les organisations médiatiques et les journalistes sont inacceptables en toute circonstances », a indiqué M. Kobler, qui dirige également la Mission d'assistance des Nations Unies en Iraq (MANUI), dans un communiqué de presse.

Lundi, des assaillants armés se seraient introduits de force dans les bureaux de quatre quotidiens indépendants, où ils s'en sont pris à des employés. Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), l'Iraq demeure l'un des pays les plus dangereux au monde pour les journalistes.

Dans sa déclaration, M. Kobler a appelé le gouvernement iraquien à « veiller à ce que les professionnels des médias soient protégés contre toutes les formes d'intimidations et de violence exercées en raison de leur opinions ».

La Directrice de l'UNESCO en Iraq, Louise Haxthausen, a de son côté exprimé sa consternation devant « l'impact dangereux de tels incidents pour la liberté de la presse et la liberté d'expression ».

« La liberté d'expression est un élément crucial pour établir une véritable démocratie et une paix durable en Iraq », a rappelé Mme Haxthausen, en appelant les autorités iraquiennes à trouver les auteurs de ces actes et les faire traduire en justice.

S'agissant la question des institutions démocratiques iraquiennes, M. Kobler a également réitéré le soutien de l'ONU à la Haute commission électorale indépendante (HCEI) avant les élections pour les Conseils des gouvernorats.

« J'encourage la HCEI à maintenir son indépendance, sa transparence et sa crédibilité, afin de s'assurer de la confiance des électeurs », a-t-il déclaré à la suite d'une réunion avec des membres de cette institution.

Le mois dernier, l'organisation des élections avait été remise en question dans les gouvernorats de Ninewa et d'Anbar en raison de la situation sur le plan sécuritaire dans ces régions. Mais lors de la réunion avec M. Kobler, la HCEI avait confirmé que le scrutin se tiendrai bien le 20 avril dans l'ensemble des 14 gouvernorats.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Iraq : le gouvernement doit se mettre à l'écoute des revendications citoyennes, affirme Martin Kobler

En savoir plus





Coup de projecteur