L'UNESCO dénonce le meurtre de la journaliste radio somalienne Rahmo Abdulkadir

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova. Photo: UNESCO/Francis Barrier

28 mars 2013 – La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné jeudi le meurtre de la journaliste de radio Rahmo Abdulkadir, le 24 mars à Mogadiscio, Somalie, et elle a demandé que ce meurtre fasse l'objet d'une enquête.

« Je condamne le meurtre de Rahmo Abdulkadir », a déclaré Mme Bokova. « Son nom s'ajoute à la longue liste des journalistes assassinés en Somalie. Les professionnels des médias doivent pouvoir travailler dans des conditions de sécurité satisfaisantes et mener à bien leur mission d'informer. L'impunité ne doit pas être tolérée dans la mesure où elle accroît la vulnérabilité des professionnels des médias et compromet la liberté d'expression ».

Rahmo Abdulkadir, âgée de 25 ans, travaillait pour la station privée Radio Abduwaq. Selon les informations parues dans les médias, elle a été abattue par deux hommes armés qui ont pris la fuite.

Rahmo Abdulkadir est la quarantième journaliste ou professionnelle des médias tué en Somalie. Son nom figure sur la liste du Mémorial UNESCO des journalistes assassinés.


News Tracker: autres dépêches sur la question

La Directrice générale condamne les meurtres de journalistes au Pakistan et au Brésil

En savoir plus





Coup de projecteur