Syrie : la FNUOD réduit sa présence au Golan syrien mais reste opérationnelle

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, à la sortie du Conseil de sécurité. Photo; ONU/Rick Bajornas

26 mars 2013 – Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a annoncé mardi que les Casques bleus de la Force des Nations Unies chargée d'observer le dégagement (FNUOD) dans le Golan syrien avaient limité ses activités dans la zone en raison de la présence de groupes armés.

« Nous avons été contraints de réduire la présence de la FNUOD dans le Golan », a déclaré M. Ladsous devant les journalistes au Siège de l'ONU à New York, à l'issue d'une réunion à huis clos au Conseil de sécurité sur les dispositifs visant à garantir la sécurité des Casques bleus, après que 21 d'entre eux ont été enlevés et retenus en otage par des rebelles syriens.

La FNUOD a notamment évacué deux postes particulièrement exposés à des tirs, « adopté une posture plus statique » et pris d'autres mesures de sécurité, notamment l'utilisation de véhicules blindés.

M. Ladsous a remercié les pays contributeurs de troupes à la FNUOD et rappelé l'importance de maintenir « cette mission d'une grande importance » pour la région.

De son côté, le Représentant permanant de la Russie à l'ONU, Vitaly Churkin, qui préside le Conseil de sécurité au mois de mars, a affirmé que les groupes armés avaient une attitude « provocatrice » dans la zone de déploiement des Casques bleus, mais que ces derniers n'avaient pas de mandat du Conseil pour les arrêter.

En savoir plus