Ban rend hommage au Président défunt du Bangladesh et à ses réalisations en faveur de la démocratie

L’Assemblée générale des Nations Unies.

26 mars 2013 – Mardi à l'Assemblée générale, le Secrétaire général Ban Ki-moon a rendu hommage au défunt Président du Bangladesh, Zillur Rahman, pour ses contributions politiques à la transition démocratique de son pays.

« Je partage la tristesse de sa famille, du gouvernement et du peuple du Bangladesh endeuillés par sa disparition », a déclaré M. Ban dans son allocution. M. Rahman est décédé le 20 mars à Singapour des suites de problèmes respiratoires.

« Malgré une si triste nouvelle, le peuple du Bangladesh peut désormais porter un regard confiant sur l'avenir, et le feu Président peut reposer en paix sachant que son pays a réalisé des avancées extraordinaires depuis l'indépendance il y a 38 ans », a affirmé M. Ban.

Le Secrétaire général a qualifié M. Rahman de « l'une des figures politiques les plus importantes de son pays », qui fut porté à la présidence de son pays durant les dernières années de sa vie. M. Rahman avait déjà plus de 80 ans lorsqu'il a pris ses fonctions en 2009.

Parmi les améliorations notables observées au Bangladesh au cours de la dernière décennie, M. Ban a relevé en particulier les progrès réalisés vers les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), notamment dans les domaines de l'éducation, de la mortalité maternelle et de l'accès à l'eau potable et à l'assainissement.

« Bangladesh est en phase de sortir de la catégorie des pays les moins avancés », a rappelé M. Ban en précisant toutefois que des défis importants restent à relever, dont la croissance démographique, l'augmentation des prix alimentaires et le taux élevé de chômage.

M. Ban a également salué les efforts considérables déployés dans le domaine de l'autonomisation des femmes, notamment l'augmentation du nombre de femmes dans les rangs de la police ou des Casques bleus déployés par le Bangladesh dans le cadre des opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

« Dans les pays où elles sont déployées, les femmes montrent qu'il n'y a rien qu'elles ne peuvent faire », a rappelé le Secrétaire général en rappelant que le Premier Ministre actuel du pays, Sheikha Hasina, était une femme.

En savoir plus




Coup de projecteur