Liban : Ban Ki-moon appelle les parties à rester unies derrière le Président Sleiman

Le Président du Conseil des Ministres du Liban, Najib Mikati, s’adresse à l’Assemblée générale. Photo: ONU/Rick Bajornas

25 mars 2013 – À l'annonce de la démission du Premier Ministre du Liban, Ban Ki-moon a appelé vendredi dans la soirée toutes les parties dans le pays à faire preuve d'unité.

« Le Secrétaire général a pris note de l'annonce, le vendredi 22 mars, de la démission du Premier Ministre du Liban, Najib Mikati. En cette période de défis pour la région, il appelle toutes les parties au Liban à rester unies sous la direction du Président, Michel Sleiman », indique la déclaration transmise par le porte-parole de M. Ban.

D'après les médias, M. Mikati a annoncé sa démission après l'impasse à laquelle son cabinet s'est heurté pour l'organisation d'une élection parlementaire et la prorogation du mandat d'un haut responsable chargé de la sécurité.

Le Secrétaire général a également appelé toutes les parties à collaborer avec les institutions de l'État afin de maintenir le calme et la stabilité, à respecter la politique de « dissociation » du Liban conformément à l'engagement pris dans la Déclaration de Baabda, et à soutenir le rôle des Forces armées libanaises pour assurer l'unité nationale, la souveraineté et la sécurité.

Adoptée en juin dernier, la déclaration de Baabda demande notamment aux parties de s'engager à recourir au dialogue et à la pacification politique, médiatique et sur le terrain, et à œuvrer à la consolidation des fondements de la stabilité et de la paix civile dans le pays.

« Le Secrétaire général exhorte toutes les parties concernées à s'engager de manière positive aux côtés du Président pour se mettre d'accord sur la marche à suivre, conformément aux exigences de la Constitution et dans le plein respect du processus démocratique. »


News Tracker: autres dépêches sur la question

Liban : Ban condamne fermement une attaque terroriste perpétrée à Beyrouth et lance un appel à l'unité nationale

En savoir plus





Coup de projecteur