L'innovation et de la propriété intellectuelle, atouts de l'Afrique, affirme l'OMPI

Le Directeur général de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), Francis Gurry (à gauche), lors d’une conférence à Dar es Salaam. Photo: OMPI/Zainul A. Mzige

12 mars 2013 – Une vingtaine de ministres, de hauts responsables et de chefs d'entreprise africains se sont joints au Président de la République-Unie de Tanzanie, Jakaya Kikwete, et au Directeur général de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), Francis Gurry, afin d'examiner le rôle joué par la propriété intellectuelle pour stimuler l'innovation et le développement.

Organisée à Dar es Salaam, cette conférence de deux jours vise également à souligner l'importance de l'innovation en réponse à certains des défis actuels les plus préoccupants qui se posent au continent, tels que la santé publique, la sécurité alimentaire et les changements climatiques. Elle a également pour objectif d'examiner un « programme de grande envergure » sur la manière dont l'Afrique peut tirer le meilleur parti de la propriété intellectuelle pour promouvoir l'innovation.

« L'Afrique possède une longue tradition dans le domaine de l'innovation et de la créativité », a déclaré M. Gurry à l'ouverture de la Conférence africaine sur l'importance stratégique des politiques de propriété intellectuelle pour favoriser l'innovation, la création de valeur et la compétitivité.

« Et l'innovation est un moteur essentiel de la croissance économique, du développement et de la création d'emplois de meilleure qualité. Elle joue un rôle prépondérant en permettant aux entreprises d'être concurrentielles sur le marché mondial. »

Selon lui, la propriété intellectuelle constitue un mécanisme indispensable de la « conversion du savoir en actif commercial » – les droits de propriété intellectuelle permettent de mettre en place l'environnement sécurisé nécessaire aux investissements dans l'innovation et de fournir un cadre juridique au commerce des actifs intellectuels.

Les investissements dans la création de savoirs et le maintien d'un système de propriété intellectuelle robuste et équilibré devaient figurer en bonne place dans toute stratégie pour garantir une croissance économique durable, a poursuivi le Directeur général, qui a confirmé la détermination de l'Organisation à aider les pays à élaborer des stratégies nationales en matière d'innovation.

Aucun résultat
Aucun résultat