Le PAM prévoit d'élargir son aide à 2,5 millions de Syriens d'ici avril

Une petite syrienne porte des bouteilles d’huile fournies par le PAM. Photo: PAM/Abeer Etefa

8 mars 2013 – Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé vendredi qu'il envisageait de prêter assistance à 2,5 millions de Syriens d'ici le mois d'avril, contre 1,7 million en février, alors que le nombre de civils déplacés par le conflit en cours dans leur pays ne cesse de croître.

« Les affrontements de plus en plus violents dans le gouvernorat de Raqqah, situé dans le nord-est de la Syrie, ont provoqué de nouvelles vagues de déplacements, avec plus de 20.000 familles qui se sont réfugiés dans celui de Deir Ezzor », a indiqué une porte-parole du PAM, Elizabeth Byrs, lors d'un point de presse donné à Genève.

Au cours des trois derniers jours, des camions du PAM avec à leur bord de la nourriture ont livré des vivres à plus de 20.000 personnes réfugiées dans des lieux publics. Un convoi additionnel devrait arriver sur place aujourd'hui, a précisé Mme Byrs.

Le nombre de réfugiés syriens a désormais franchi le cap du million, a annoncé hier le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), prévenant que les acteurs humanitaires avaient besoin de fonds supplémentaires pour pouvoir aider non seulement les réfugiés, mais aussi les pays qui leur offrent l'hospitalité, en particulier le Liban, la Jordanie, la Turquie, l'Iraq et l'Égypte.

En Jordanie, le PAM a lancé un projet d'alimentation dans une école du camp de réfugiés de Za'atri, dans l'espoir de lutter contre l'absentéisme en fournissant des repas et des snacks aux enfants.

Parallèlement, en Turquie, le PAM a mis en place un programme dans le cadre duquel 36.000 Syriens peuvent se servir de coupons alimentaires électroniques pour acheter des produits frais et préparer leurs propres repas.

Compte-tenu du nombre de plus en plus élevé des bénéficiaires de son aide, le PAM a décidé de renforcer ses opérations, pour un coût supplémentaire de 526 millions de dollars jusqu'à décembre 2013. Jusqu'à présent, 173 millions – soit 33% – ont été reçus.

Lors de la même conférence de presse, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que le Plan de réponse humanitaire pour la Syrie, d'un montant de 521 millions de dollars, était financé à hauteur de 21,5%, 200 millions ayant été promis lors de la Conférence des donateurs, qui s'est déroulée en janvier dernier au Koweït.

Quant au Fonds des Nations Unies pour l'enfance, son appel pour la Syrie est actuellement financé à hauteur de 22%, soit 15 millions sur les 68,4 millions demandés.

« Les projets en Jordanie sont les moins financés et, en l'absence d'une assistance supplémentaire, ceux qui sont destinés à fournir de l'eau potable et à financer les campagnes de vaccinations verront leurs objectifs initiaux revus à la baisse », a prévenu une porte-parole du Fonds, Marixie Mercado.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Programme alimentaire mondial renforce ses opérations en Syrie

En savoir plus





Coup de projecteur