La Directrice générale condamne les meurtres de journalistes au Pakistan et au Brésil

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova. Photo UNESCO/Danica Bijeljac

7 mars 2013 – La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné jeudi le meurtre de deux journalistes pakistanais et d'un journaliste Brésilien, lors d'incidents distincts.

Mehmood Jan Afridi a été tué le 1er mars dans la ville de Kalat, au Baloutchistan, où il travaillait pour le journal de langue ourdou « The Daily Intekhab » et Malik Mumtaz a été abattu le 27 février alors qu'il se rendait chez lui à Miran Shah, la principale ville du Nord-Waziristan. Il travaillait pour « Geo News Television », « Jang Online News » et pour le quotidien News International publié en anglais et en ourdou.

« Je suis profondément préoccupée par les meurtres de Mehmood Jan Afridi et Malik Mumtaz », a déclaré Mme Bokova. « Des mesures doivent être prises pour améliorer la sécurité des journalistes au Pakistan au nom de la liberté de la presse et de la liberté d'expression, qui sont indispensables à la démocratie et l'Etat de droit. Je suis convaincue que ces meurtres feront l'objet d'une enquête approfondie et que les coupables seront traduits en justice ».

L'UNESCO et des organisations de défense de la liberté de la presse, dont Intermedia Pakistan, International Media Support et Open Society Foundations, organisent une Conférence internationale sur la sûreté et la sécurité des journalistes à Islamabad les 6 et 7 mars. La conférence est organisée dans le cadre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

Mafaldo Bezerra Goes a été abattu le 22 février dans la ville brésilienne de Jaguaribe alors qu'il se rendait à pied à la radio « FM Rio Jaguaribe ». Il animait une émission qui dénonce régulièrement les agissements des trafiquants de drogue et du crime organisé. Il aurait fait l'objet de menaces de mort.

Cinq journalistes ont été tués au Pakistan depuis le début de l'année 2012. La liste complète des journalistes assassinés se trouve sur le Mémorial UNESCO des journalistes assassinés.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'UNESCO condamne le meurtre du journaliste syrien Ayham Mostafa Ghazzoul

En savoir plus





Coup de projecteur