L'ONU parvient à distribuer une aide humanitaire aux déplacés à Kachin au Myanmar après un an d'absence

Un camp de déplacés à Myitkyina, la capitale de Kachin, au Myanmar. Photo: HCR/A. Kirchhof

1 mars 2013 – Le Haut Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR) a annoncé vendredi qu'une trêve dans l'état de Kachin au nord du Myanmar a permis la première livraison d'aide humanitaire depuis plus d'un an à des personnes déplacées qui vivent dans des conditions précaires.

« Un convoi de 10 camions ont apporté des fournitures humanitaires d'urgence à 400 familles déplacées, soit plus de 2.000 individus », a expliqué le porte-parole du HCR, Adrian Edwards, lors du point presse hebdomadaire des agences humanitaires de l'ONU à Genève.

Le convoi, organisé par le HCR, le Programme alimentaire mondial (PAM), le Fond des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), est arrivé le 21 février dans la région de Hpakant, à l'ouest de la capitale de l'état de Kachin.

Cette livraison d'aide humanitaire est la première depuis janvier 2012, et elle a été rendue possible après que le gouvernement a autorisé l'accès à cette région affligée par la violence.

L'équipe humanitaire de l'ONU a distribué des couvertures, des moustiquaires, des ustensiles de cuisine, des vêtements et des produits d'hygiène. Elle a également pu évaluer les conditions de vie dans les 17 camps de personnes de vie dans les 17 camps de personnes déplacées dans la région de Hpakant qui en compte plus de 6.000.

Les travailleurs humanitaires ont expliqué des les abris communs était surpeuplés et que ceux qui les occupent manquent d'intimité, ce qui crée des tensions et des préoccupations sécuritaires. Il y a un besoin urgent d'installations sanitaires et de fourniture d'eau potable, ainsi que des services de santé et autres améliorations des infrastructures.

Près de 75.000 personnes ont du quitter leurs foyers dans l'état de Kachin après le début de la violence en juin 2011, qui opposait les forces gouvernementales et l'Organisation pour l'indépendance de Kachin. Les combats se sont intensifiés en septembre et en décembre 2013, avant que le gouvernement a annoncé un cessez-le-feu unilatéral en janvier.

Dans les semaines à venir l'UNHCR enverra, selon le porte-parole, un nouveau convoi pour apporter des fournitures d'aide d'urgence à 1.000 autres familles qui n'ont pas encore bénéficié d'une assistance


News Tracker: autres dépêches sur la question

Myanmar : Ban salue la déclaration commune signée en vue de désamorcer le conflit dans l'état de Kachin

En savoir plus



Coup de projecteur