Ban s'engage à promouvoir la stabilité dans la péninsule Coréenne lors d'une conversation avec la Présidente de la République de Corée.

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Photo: ONU/Mark Garten

27 février 2013 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exprimé mercredi son engagement à promouvoir la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne, lors d'une conversation téléphonique avec le nouveau Président de la République de Corée, Park Geun-hye.

Selon son porte-parole, M. Ban a exprimé à Mme Park sa profonde préoccupation face aux provocations récentes de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), en particulier l'essai nucléaire effectué récemment par le régime à Pyongyang.

Le 12 février, et suite à de nombreuses menaces, la RPDC a effectué son troisième essai nucléaire, en violant les sanctions imposées par le Conseil de sécurité et en attirant de nombreuses condamnations dont celle du Secrétaire général.

Lors de la conversation avec Mme Park, M. Ban a exprimé son soutien au « Processus de paix pour la péninsule coréenne » conçu par la nouvelle Présidente. Il a également exprimé son engagement à travailler avec le nouveau gouvernement de la République de Corée pour promouvoir la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne, y compris par un engagement avec la RPDC sur les questions nucléaires et humanitaires.

Mme Park et M. Ban ont également discuté des moyens de renforcer la coopération entre la République de Corée et l'ONU, notamment dans les domaines des opérations de maintien de la paix, de l'environnement, des changements climatiques, du développement durable et la promotion de l'éducation.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Conseil de sécurité et le Secrétaire général condamnent l'essai nucléaire auquel a procédé la Corée du Nord

Aucun résultat
Aucun résultat