L'UNESCO annonce que le concert principal de la Journée internationale du jazz se tiendra à Istanbul en avril

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova. Photo: UNESCO/Francis Barrier

19 février 2013 – Le principal événement de la Journée internationale du jazz 2013 aura lieu à Istanbul, ont annoncé mardi la Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, l'Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO pour le dialogue interculturel, Herbie Hancock, ainsi que les ministres turcs des Affaires étrangères et de la culture et du tourisme, Ahmet Davutoglu et Ömer Celik.

Célébrée chaque année le 30 avril, la Journée internationale du jazz rassemble des communautés, des écoles, et des groupes du monde entier pour célébrer le jazz, en apprendre davantage sur ses origines et mettre en avant le rôle que joue cette musique pour transcender les différences.

« Je suis ravie d'annoncer qu'Istanbul accueillera les célébrations de la Journée internationale du jazz le 30 avril », a déclaré Mme Bokova. « Point de convergence des cultures mondiales, Istanbul est un lieu idéal pour mettre en avant l'influence considérable du jazz. Des célébrations officielles, des concerts et des programmes éducatifs auront lieu à Istanbul et dans le monde, en écho à l'immense succès qu'a connu l'année dernière la première Journée internationale du jazz ».

La Journée internationale du jazz a été adoptée par les États membres de l'UNESCO sur une proposition de l'Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO, Herbie Hancock, afin d'encourager et de mettre en valeur le rôle unique du jazz en matière de dialogue interculturel. Le programme et les événements organisés dans le cadre de cette Journée seront coordonnés avec les 195 États membres de l'UNESCO.

« La Journée internationale du jazz est un moyen de souligner, de soutenir et de servir de levier au pouvoir unificateur de la musique à travers des célébrations et des activités chaque année le 30 avril », a ajouté de son côté Herbie Hancock.

« C'est l'occasion de célébrer le jazz, de l'étudier et de jouer dans le monde entier pendant 24 heures. La Journée favorise les échanges entre les légendes du jazz, les chercheurs, les compositeurs, les musiciens, les danseurs, les écrivains et les penseurs qui saisissent la beauté, l'esprit et les principes du jazz, partageant des expériences et des moments sur scène dans nos grandes villes et nos villages, sur les sept continents ».

Les célébrations à Istanbul débuteront le matin avec un concert de lycéens dirigé par Herbie Hancock, Wayne Shorter et d'autres. Le soir, à Hagia Irene, dans la cour extérieure du palais de Topkapi, un site inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, des musiciens du monde entier se produiront sur scène.

« La Turquie se réjouit d'accueillir la Journée internationale du jazz de l'UNESCO les 29 et 30 avril à Istanbul. C'est une occasion de célébrer le jazz en tant que langage de l'âme humaine mais aussi comme moyen de créer des sociétés plus inclusives et de renforcer les idéaux de l'UNESCO », s'est félicité M. Davutoglu.