RDC : le PAM prête une assistance humanitaire à des milliers de déplacés dans la province du Maniema

Déplacées par des combats, ces Congolaises patientent pour obtenir des bons d’achats alimentaires dans le village de Minova, situé dans l’est de la RDC. Photo: PAM/Martin Penner

15 février 2013 – Le Programme alimentaire mondial de Nations Unies (PAM) a acheminé vendredi des denrées alimentaires par voie aérienne à des milliers de personnes récemment déplacées dans la ville de Punia, dans la province enclavée du Maniema, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Les avions sont actuellement le seul mode de transport possible pour atteindre Punia, les routes étant impraticables pendant la saison des pluies.

« L'acheminement de l'assistance alimentaire à Punia représente un immense défi logistique », explique le Directeur du PAM en RDC, Martin Ohlsen. « Il n'y a rien pour stocker les vivres sur l'aérodrome même et il faut ensuite remonter un chemin boueux et rempli d'ornières de 18 kilomètres. Sur place, seuls deux vieux camions sont disponibles. »

Le PAM a livré 20 tonnes de biscuits énergétiques, nutritifs et faciles à transporter, pour les personnes les plus vulnérables parmi les 40.000 déplacés récemment arrivés à Punia. La plupart d'entre eux vivent dans des familles d'accueil elles-mêmes en situation d'insécurité alimentaire et le PAM prévoit d'autres livraisons pour faire face aux besoins des déplacés. L'agence onusienne risque cependant d'être confrontée à un manque de fonds pour poursuivre ce type d'assistance.

Des combats entre le groupe armé Mai Mai et des unités de l'armée congolaise autour d'une zone minière située dans l'ouest du Nord Kivu ont poussé des dizaines de milliers de civils à fuir vers le Maniema. Cette province accueille actuellement environ 163.000 déplacés, venus ces derniers mois du Nord et du Sud-Kivu.

« Nous travaillons avec les leaders communautaires pour déterminer les besoins les plus urgents. Ces gens qui ont quitté leurs villages sans rien sont désespérés et terrifiés », raconte le chef des programmes du PAM à Goma, Jean-Pierre Mambounou. « Ces 20 tonnes de nourritures couvriront les besoins de 8.000 personnes pendant 5 jours consécutifs. »

Plusieurs conflits font rage dans l'est de la RDC, provoquant d'importants mouvements de population. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), près de 2,6 millions de personnes sont déplacées dans le pays, dont 842.000 dans le Sud Kivu, 800.000 au Nord Kivu, 497.000 dans la Province Orientale, 316.000 au Katanga et 163.000 au Maniema.

En dépit des problèmes sécuritaires, du manque d'infrastructures et du coût élevé des transports, le PAM a réussi à distribuer près de 800.000 rations alimentaires dans les cinq provinces de l'est de la RDC depuis le lancement de ses opérations d'urgence en septembre 2012.

Pour poursuivre son assistance aux personnes récemment déplacées, le PAM a besoin de 3,9 millions de dollars pour couvrir ses opérations jusqu'à la fin juin 2013.


News Tracker: autres dépêches sur la question

RDC : le HCR inquiet du sort des personnes déplacées dans les deux Kivu

Coup de projecteur




Aucun résultat
Aucun résultat