Le Conseil de sécurité étudie les options envisageables pour le retour de l'ONU en Somalie

Le Sous-Secrétaire général aux affaires politiques des Nations Unies, Taye-Brook Zerihoun. Photo: ONU/Eskinder Debebe

14 février 2013 – Le Sous-Secrétaire général aux affaires politiques, Tayé-Brook Zerihoun, a présenté jeudi au Conseil de sécurité les quatre options proposées par le Secrétaire général pour la future présence de l'ONU en Somalie, en particulier l'idée d'une nouvelle mission politique spéciale transitoire.

M. Zerihoun a en effet fait part du sentiment de Ban Ki-moon que la période de transformation en Somalie implique des modifications dans le soutien que fournit l'ONU dans ce pays. Dans le rapport dont était saisi le Conseil, il recommande que l'Organisation mette en place un nouveau partenariat à Mogadiscio et que ses entités se relocalisent en Somalie au cours de l'année.

M. Ban recommande donc le remplacement immédiat du Bureau politique des Nations Unies pour la Somalie (UNPOS) par une nouvelle mission politique spéciale, transitoire, en attendant, dit-il, que les conditions soient réunies pour créer une opération de maintien de la paix.

La configuration structurelle de la mission pourrait être une opération conjointe de soutien à la paix Nations Unies-Union africaine; une mission de consolidation de la paix pleinement intégrée; une mission de consolidation de la paix des Nations Unies et un bureau d'appui de l'ONU pour la Mission de l'Union africaine en Somalie distinct; ou encore une mission d'assistance des Nations Unies.

Le Sous-Secrétaire général a exprimé la préférence du Secrétaire général pour cette dernière option qui a le mérite de conserver le haut niveau de soutien fourni par l'UNPOS à l'AMISOM, tout en renforçant la planification et la coopération tactiques avec les entités de l'ONU et de l'Union africaine.

Après des décennies de guerre civile, de lutte entre factions et d'absence de lois, cette nation troublée de la Corne de l'Afrique s'est engagée dans un processus de paix et de réconciliation, marquée par plusieurs étapes historiques franchies au cours de l'année 2012 qui ont mis fin à une période de transition de huit ans.

Parmi les plus significatives, figurent l'adoption d'une Constitution provisoire, l'établissement d'un nouveau Parlement et la sélection des nouveaux Président et Premier Ministre du pays.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Somalie : Ban regrette la condamnation d'une femme qui aurait été victime d'un viol et d'un journaliste

Aucun résultat
Aucun résultat