Le FIDA multiplie dons et prêts pour soutenir les femmes et la jeunesse rurale en Tunisie

Tijana Fares, une jeune agricultrice, s'occupe de ses champs, près du village de Khawy, en Tunisie. Photo: IFAD/Susan Beccio

13 février 2013 – Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a fait mercredi un don de 11,4 millions de dollars et accordé un prêt de 16,1 millions de dollars à la Tunisie pour financer un programme destiné à améliorer la productivité agricole et stimuler la création d'emplois pour les jeunes et les femmes en zones rurales.

Les fonds, qui proviennent du Fonds fiduciaires espagnol pour la sécurité alimentaire, et serviront à financer la deuxième phase du Programme de développement agropastoral et de promotion des initiatives locales pour le sud-est de la Tunisie. Le programme est cofinancé par le gouvernement de la Tunisie et les bénéficiaires.

L'accord de financement a été signé le 12 février par l'Ambassadeur de Tunisie en Italie, Naceur Mestiri, et le Président du FIDA Kanayo F. Nwanze, au siège de la FIDA à Rome.

« La pauvreté et le chômage restent un défi en Tunisie, où le secteur agricole représente 8% du Produit intérieur brut (PIB) du pays et emploie 18,3% de la main-d'œuvre nationale », a rappelé la FIDA dans un communiqué de presse.

Le programme intensifiera les investissements dans les infrastructures en se concentrant sur la gestion des ressources naturelles et sur l'irrigation afin d'améliorer la productivité agricole. En outre, le programme encouragera les initiatives économiques locales et fournira aux bénéficiaires des ressources sous forme d'accès à des microcrédits et des opportunités de formation et de renforcement des capacités afin de collaborer efficacement entre eux.

L'objectif général est de créer des emplois pour les femmes et les hommes ruraux et d'améliorer leurs revenus et plus de 13.200 ménages dans les provinces de Tataouine et Kebili devraient en bénéficier.

En savoir plus





Coup de projecteur