Le PNUE examine les liens entre santé et environnement lors d'une conférence destinée aux jeunes

Photo: ONU/Kibae Park

11 février 2013 – Lors d'une conférence sur les liens entre santé humaine et dégradation de l'environnement organisée lundi par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), le thème majeur abordé sera l'identification d'actions pour endiguer le gaspillage alimentaire et exploiter le pouvoir des médias sociaux pour promouvoir des styles de vies durables.

« Deux-cent cinquante jeunes délégués en provenance d'une centaine de pays assisteront à la conférence internationale sur l'environnement. Lors de cette rencontre, qui se déroulera à Nairobi, au Kenya ils examineront les moyens qui permettent à la jeunesse de lutter directement contre les problèmes environnementaux les plus urgents actuellement et encourageront leurs pairs à prendre action », a annoncé le PNUE dans un communiqué de presse.

Actuellement, près de 60% écosystèmes sont dégradés, ce qui a un impact négatif sur l'accès à l'eau potable, à la nourriture ainsi qu'aux systèmes d'assainissement essentiels à la santé. L'exposition aux produits chimiques dangereux et l'inhalation de la fumée émanant de fourneaux mal isolés sont parmi les principaux facteurs de risque pour la santé.

Selon les études menées par les Nations Unies, de tels facteurs contribuent à une plus large proportion de maladies chez les enfants et les jeunes, comparé au reste de la population dans son ensemble.

Lors de la conférence, les experts du PNUE organiseront des ateliers, des panels de discussions et autres évènements avec les jeunes pour présenter les dernières recherches scientifiques sur les impacts de la dégradation de l'environnement sur la santé. Parmi les autres thèmes abordés figurent l'eau, la consommation durable, l'entreprenariat écologique et autres objectifs internationaux établis pour aboutir aux Objectifs Millénaire pour le Développements avant 2015.

La cinquième édition du rapport de l'ONU sur l'avenir de l'environnement mondial (GEO-5), présenté à l'ouverture de la conférence, contient des découvertes clés sur l'état actuel de l'environnement mondial y compris le changement climatique, la qualité de l'air, la biodiversité, l'utilisation de la terre et d'autres domaines.

« GEO-5 pour la jeunesse montre que les jeunes sont des pionniers en matière de création de nouvelles solutions face aux défis environnementaux les plus critiques de la planète », a déclaré le Directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner, lors de la cérémonie d'ouverture la conférence.

« Dans l'objectif de suivre cet exemple, et assurer un partage équitable des ressources du monde pour tous, les gouvernements, les industries et autres doivent également s'engager à entreprendre des actions fermes qui peuvent placer le monde dans une voie plus durable. À travers la conférence, les jeunes peuvent envoyer des messages clairs et exprimer le fait que, paradoxalement pendant que le temps passe, des actions sont déjà entreprises à travers le monde et si elles sont accélérés et étendues à plus grande échelle, elles détiennent la promesse d'une économie verte, d'emplois verts et d'un siècle durable », a ajouté M. Steiner.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le PNUE et les pays d'Asie se consultent pour trouver des moyens d'améliorer la qualité de l'air

En savoir plus



Coup de projecteur