Le partenariat avec le bloc islamique, un atout pour prévenir et résoudre les conflits, affirme Ban

Le Secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon. ONU Photo/Mark Garten

7 février 2013 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon a souligné jeudi l'importance de la poursuite de la coopération entre l'ONU et l'Organisation de la coopération islamique (OCI) en rappelant que ces deux organisations ont la responsabilité de répondre aux aspirations des populations du monde arabe, qui est en pleine transformation.

« Je suis encouragé par le renforcement de la coopération entre nos deux organisations, particulièrement dans le domaine de la prévention et la résolution des conflits », a déclaré M. Ban dans le message qu'il a adressé à la 12ème Conférence islamique au Sommet qui se tient actuellement au Caire, en Égypte.

« L'OCI et l'ONU partagent la responsabilité cruciale de répondre aux aspirations populaires, particulièrement la promotion de la démocratie, la bonne gouvernance, l'état de droit, les droits humains et le progrès socioéconomique », a-t-il ajouté.

Selon le Secrétaire général, nombreux sont les domaines dans lesquels l'ONU et l'OCI peuvent coopérer, notamment pour résoudre les crises humanitaires au Mali et en Syrie et faciliter un processus politique capable d'y mettre fin aux violences. Mettre fin du conflit israélo-palestinien devrait également constituer une priorité.

M. Ban a par ailleurs affirmé qu'il reste de nombreux défis à relever, notamment dans la lutte contre le terrorisme. Il a donc appelé à l'intensification des efforts pour renforcer les capacités des États à faire face à cette menace.

« Je partage vos préoccupations quant à la montée de l'intolérance et de la discrimination telle que l'islamophobie. Malheureusement, nous avons assisté à une rapide escalade des incidents, la plupart émaillés de brutalités et impliquant des personnes et communautés de toutes confessions », a-t-il observé.

Plus tard ce mois-ci, a-t-il noté, les dirigeants du monde entier auront l'occasion de soulever cette question, lors du Cinquième Forum de l'Alliance des civilisations, qui se tiendra à Vienne avec pour objectif de se mobiliser contre la haine et d'unir les peuples de toutes confessions et cultures.

M. Ban a également salué l'engagement des membres de l'Organisation de la conférence islamique pour réaliser le développement durable et relever les défis qui se posent sur les plans social, économique et environnemental, ainsi que leur impact sur les changements climatiques.

« Je vous encourage tous à partager vos idées et votre enthousiasme à mesure que nous redoublons d'efforts pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et forger un agenda post-2015. Engageons-nous ensemble à faire tout notre possible pour réaliser un avenir durable et édifier le monde que nous voulons. »

Les huit OMD fixent des cibles spécifiques à atteindre d'ici à 2015 en matière d'éradication de la pauvreté, d'éducation, d'égalité entre les sexes, de santé maternelle et infantile, de respect de l'environnement, de lutte contre la pandémie de VIH/sida, sans compter la mise en place d'un « partenariat mondial pour le développement ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Un responsable de l'ONU défend une approche multidimensionnelle contre les discours de haine

En savoir plus





Coup de projecteur