Myanmar : Ban salue la déclaration commune signée en vue de désamorcer le conflit dans l'état de Kachin

Des personnes déplacées dans un camp qui bénéficie du soutien du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), dans l’état de Kachin, au Myanmar. Photo: HCR/A. Kirchhof

7 février 2013 – Le Secrétaire général de l'ONU a salué mercredi soir la déclaration commune publiée par les négociateurs de paix du gouvernement du Myanmar et l'Organisation de l'indépendance kachin qui propose d'élaborer un accord-cadre pour désamorcer le conflit qui fait rage dans l'état de Kachin.

Ban Ki-moon a salué mercredi la déclaration commune publiée par le Comité de maintien de la paix du Myanmar et la délégation de l'Organisation pour l'indépendance de Kachin à Ruili, en Chine, où ils ont accepté de travailler à l'établissement d'un cadre global pour désamorcer le violent conflit qui fait rage dans l'état de Kachin, dans le nord du pays.

« Le Secrétaire général exhorte les parties à poursuivre leurs efforts vers une paix véritable et durable à Kachin et espère que les derniers développements conduiront à faire taire les fusils au Myanmar pour la première fois depuis son indépendance », précise le porte-parole de M. Ban dans une déclaration transmise la nuit dernière.

Le mois dernier, les autorités du Myanmar avaient annoncé un cessez-le-feu unilatéral à la suite d'une offensive de trois semaines contre les combattants rebelles issus de la minorité ethnique Kachin. Près de 75.000 personnes ont fui leurs foyers depuis le début des combats en juin 2011 entre troupes gouvernementales et rebelles.

Dans la déclaration, M. Ban réitère l'engagement des Nations Unies à aider et soutenir le peuple du Myanmar, notamment dans le cadre de ses bons offices et de son équipe de pays.

Parallèlement, son Conseiller spécial pour le Myanmar, Vijay Nambiar, s'est entretenu de la situation à Kachin avec divers responsables gouvernementaux et représentants de la société civile au cours d'un déplacement de quatre jours dans le pays.

M. Nambiar a également visité quatre camps de personnes déplacées à Myitkyina et pris part à une réunion des organisations de la société civile et de personnalités publique, qui s'est tenue à Kachin.

A cette occasion, le Conseiller spécial a réaffirmé l'appui des Nations Unies aux efforts déployés par le gouvernement et l'Organisation de l'indépendance kachin afin de parvenir à un accord-cadre pour atténuer les tensions et mettre en place un dispositif de surveillance à cette fin.

Il a également salué les assurances données par le gouvernement de ménager de nouveau un accès aux Nations Unies et aux agences internationales afin de leur permettre d'apporter une aide humanitaire vitale aux populations vulnérables de cette région. Il a émis l'espoir que le financement et la distribution d'aide seraient possibles le plus rapidement possible afin de répondre aux besoins des personnes déplacées dans tout l'état.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Myanmar: Ban salue l'annonce d'un cessez-le-feu par le gouvernement dans l'État de Kachin

Coup de projecteur