Somalie : le PAM relance ses programmes d'assistance alimentaire à Kismaayo

Des femmes et des enfants patientent pour obtenir une assistance alimentaire à Dolo, dans le sud de la Somalie. Photo: PAM/David Orr

29 janvier 2013 – Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé mardi le lancement d'un programme d'assistance alimentaire dans la ville portuaire de Kismaayo, située dans le sud de la Somalie, grâce à l'amélioration des conditions de sécurité dans la région. Il s'agit d'une première en quatre ans.

Le conflit et l'insécurité avaient en effet empêché depuis longtemps les agences humanitaires, notamment le PAM, d'accéder à cette cité portuaire, longtemps un sanctuaire des milices Al-Shebab, où les niveaux de malnutrition restent élevés. Le PAM distribue actuellement 15.000 repas chauds et prête un appui nutritionnel à 5.000 enfants âgés de moins de cinq ans.

« Le fait que nous pouvons de nouveau travailler à Kismaayo est une nouvelle très importante puisque notre récente évaluation rapide de la sécurité alimentaire et de la nutrition sur place y révélé des besoins considérables », a déclaré le Représentant du PAM en Somalie, Stefano Porretti, dans un communiqué de presse.

« L'évaluation a montré que près de la moitié des foyers à Kismaayo peinent à couvrir leurs besoins quotidiennes, et 24% des enfants âgés de moins de cinq ans souffrent de malnutrition », a-t-il ajouté.

Le PAM a ouvert cinq centres nutritionnels spécialisés dans la ville, où les femmes enceintes et allaitantes et les jeunes enfants sont examinés. Lorsque cela s'avère nécessaire, des suppléments nutritionnels prêts à l'emploi sont inclus à leur régime alimentaire quotidien. Jusqu'à présent, deux tiers des patients sont des enfants.

Le PAM dispose de trois dispensaires à Kismaayo, qui sont en mesure de fournir chacun un repas chaud quotidien à 5.000 personnes. Depuis le début du lancement du programme plus tôt ce mois-ci, ces centres connaissent une affluence considérable. Le PAM considère que la distribution de repas préparés est une option plus sûre que celles de rations sèches, qui risqueraient d'être volées.

Avant le lancement des programmes d'assistance alimentaire à Kismaayo, le PAM a formé ses partenaires locaux et affrété un cargo pour acheminer 1.100 tonnes de nourriture vers la ville portuaire, ce qui permettra de réapprovisionner le programme en repas chauds pour les trois prochains mois et le programme de nutrition thérapeutique pour les six semaines à venir.