La Commission de consolidation de la paix de l'ONU élit son nouveau Président

Ranko Vilovic. Photo ONU/Ryan Brown

28 janvier 2013 – Lors de sa septième session, la Commission de consolidation de la paix (CCP), a élu lundi matin par acclamation Ranko Vilovic, de la Croatie, en tant que nouveau Président. M. Vilosevic a énoncé plusieurs priorités pour cette année dont l'amélioration des relations de la CCP avec les autres instances de l'ONU, le renforcement de l'impact de ses activités sur le terrain, la mobilisation accrue de ressources pour la consolidation de la paix, et le renforcement des partenariats.

M. Vilovic qui occupait en 2012 l'un des postes de vice-président de la CCP, a indiqué qu'il s'appuierait, dans l'exercice de ses fonctions, sur l'expérience qu'a connue son propre pays, la Croatie, en matière de consolidation de la paix. Il souhaite renforcer le rôle consultatif de la Commission de consolidation de la paix (CCP) auprès des organes qui peuvent être considérés comme « les parents », à savoir le Conseil de sécurité et l'Assemblée générale.

Pour améliorer l'impact de la CCP sur le terrain, il a souhaité mettre en place des critères de réussite des mesures prises et mobiliser des ressources auprès du secteur privé notamment.

Au cours de la réunion de ce matin, le Comité d'organisation de la septième session de la CCP a également élu le Bangladesh à la vice-présidence de la CCP pour l'année 2013. En l'absence de nomination d'un autre candidat par le Groupe des États d'Amérique latine et des Caraïbes, le deuxième vice-président sera élu à une date ultérieure. Le Japon a, quant à lui, été réélu à la présidence du Groupe de travail sur les enseignements tirés de l'expérience, poste qu'il occupera jusqu'à la fin de l'année 2013.

Créée en 2005, la Commission de consolidation de la paix est un organe consultatif intergouvernemental de l'ONU qui appuie les efforts de paix dans les pays sortant d'un conflit, constituant un ajout crucial à la capacité de la communauté internationale dans le vaste agenda de promotion de la paix. Elle réunit 31 États Membres, dont sept sont élus par l'Assemblée générale, sept sélectionnés par le Conseil de sécurité, sept élus par le Conseil économique et social, cinq pays contributeurs aux budgets de l'ONU les plus importants et cinq figurant parmi les plus gros fournisseurs de contingents pour les missions de maintien de la paix de l'ONU.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Sierra Leone: la Commission de consolidation de la paix prépare le terrain aux élections de novembre