Philippines: l'ONU et ses partenaires lancent un appel pour des fonds supplémentaires pour la reconstruction post-ouragan

Des enfants à Mindanao, aux Philippines, où le typhon Bopha a tué plus d’un millier de personnes et déplacé au moins 800.000 autres. Photo: OCHA

25 janvier 2013 – Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) et ses partenaires ont lancé vendredi un appel aux bailleurs de fonds pour mobiliser 48 millions de dollars supplémentaires afin d'apporter une assistance aux familles touchées par le typhon Pablo, l'ouragan qui a frappé l'île de Mindanao aux Philippines le mois dernier.

« Le typhon Pablo a été la tempête la plus meurtrière dans le monde en 2012 et la plus forte à frapper le sud de Mindanao en plus de 100 ans», a résumé la Coordinatrice humanitaire de l'ONU aux Philippines, Luiza Carvalho, lors du lancement de l'appel révisé.

Le plan d'action révisé prévoit une augmentation des dépenses de 76 millions de dollars, soit 17% comparé au plan initial. Le plan a été conçu pour soutenir les efforts du gouvernement en vue de reconstruire et fournir une assistance humanitaire à plus de 920.000 personnes touchées au cours des six prochains mois.

Parmi les besoins les plus urgents figurent les abris, les moyens de subsistance, la reconstruction, la sécurité alimentaire, la reprise de l'agriculture, la distribution d'eau, l'assainissement et l'hygiène.

« Je suis profondément reconnaissante aux donateurs de leurs contributions à ce jour, compte-tenu du contexte économique difficile et du nombre de crises dans le monde qui requièrent notre attention», a déclaré Mme Carvalho. « Cependant, nous avons besoin d'un soutien beaucoup plus fort afin de subvenir aux besoins fondamentaux des personnes affectées et les aider à reconstruire. »

Plus de 6,2 millions de personnes ont été touchées et près de 850.000 sont toujours déplacées. Plus de 210.000 maisons, des infrastructures publiques essentielles et de vastes étendues de terres agricoles ont été gravement endommagées ou détruites. Plus de 1.060 personnes ont été tuées et plus de 800 autres sont toujours portées disparues.

L'ONU et ses partenaires humanitaires ont fourni jusqu'à présent une assistance à des dizaines de milliers de personnes, dont une aide alimentaire vitale, des abris d'urgence, de l'eau et des kits d'hygiène, afin de réduire les risques d'épidémies. Des programmes travail-contre-rémunération ont été également mis en place dans les communautés locales, permettant ainsi aux bénéficiaires de supporter leurs familles.

« L'ampleur de cette catastrophe est considérable et il faudrait redoubler d'efforts, mais le financement et les ressources à notre disposition ne sont pas à la hauteur des besoins auxquels nous faisons face », a ajouté Mme Carvalho.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Philippines : le système des Nations Unies se mobilise face au typhon Bopha

Aucun résultat
Aucun résultat