L'UNICEF demande 1,4 milliard de dollars pour aider les enfants touchés par des situations d'urgence en 2013

Une fillette porte des jerricans d’eau, le long de débris dans une rue d’Alep, en Syrie. UNICEF/NYHQ2012-1293/Romenzi

25 janvier 2013 – Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a lancé vendredi un appel de près de 1,4 milliard de dollars afin de répondre en 2013 aux besoins immédiats et essentiels des enfants de 45 pays et régions en proie cette année à des situations d'urgence complexes – conflits, catastrophes naturelles et autres.

Les fonds recueillis grâce à cet appel lancé chaque année permettront également d'améliorer la préparation aux catastrophes et de renforcer les capacités des communautés à résister à de nouveaux chocs et à en atténuer l'impact.

« Nous sommes encore dans le premier mois de l'année 2013, et déjà la situation est très difficile pour des millions d'enfants qui souffrent en Syrie et pour les réfugiés qui ont dû fuir vers les pays voisins. Le conflit au Mali et celui en République centrafricaine s'aggravent également, menaçant les vies d'enfants et de femmes », déclare Ted Chaiban, le Directeur du Bureau des programmes d'urgence de l'UNICEF, dans un communiqué de presse.

« Les enfants sont extrêmement vulnérables aux situations d'urgence, car ils vivent souvent dans des conditions insalubres et dangereuses, fortement exposés aux risques de maladie, de violence, d'exploitation et de négligence. »

L'appel couvre des crises qui font en ce moment la une des médias, mais aussi de nombreuses autres moins médiatisées, comme celles qui sévissent en Colombie, en Éthiopie, aux Philippines, en Somalie, au Tchad et au Yémen mais où les besoins sont également très urgents.

« La situation d'urgence complexe en Syrie représente un volet important de la réponse de l'UNICEF aux urgences mondiales », a rappelé M. Chaiban. « Mais nous prêtons également assistance aux enfants piégés dans des situations d'urgence très difficiles et en grande partie négligées un peu partout à travers le monde. »

Plus de 85% des besoins de financement concernent des situations autres que la Syrie et la crise des réfugiés qui en découle. Les contributions à l'appel lancé par l'UNICEF en 2013 lui permettront de faire fond sur son travail accompli en 2012. Les résultats obtenus entre janvier et octobre 2012 comprennent entre autres

« Les contributions à l'appel constituent un bon investissement dans les enfants et leur avenir », assure M. Chaiban. L'UNICEF cherche des ressources afin de permettre à l'organisation de répondre aux urgences régulièrement sous-financées et là où les besoins sont les plus grands, afin d'appliquer des solutions innovantes à des situations complexes et d'intégrer le relèvement précoce aux situations d'urgence à grande échelle – dont un grand nombre concernent plusieurs pays en même temps. »


News Tracker: autres dépêches sur la question

Sahel: l'UNICEF est venu en aide à 850.000 enfants malnutris en 2012

En savoir plus





Coup de projecteur




Aucun résultat
Aucun résultat