Face à l'afflux sans précédent de réfugiés syriens en Jordanie, le HCR prépare l'ouverture d'un nouveau camp

Des réfugiés syriens en cours d’enregistrement par les autorités jordaniennes après avoir traversé la frontière en décembre. Photo: UNHCR/J. Tanner

25 janvier 2013 – Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a indiqué vendredi que plus de 30.000 réfugiés syriens étaient arrivés au camp de Za'atri en Jordanie depuis le début de l'année 2013, ce qui représente une nette augmentation par rapport aux mois précédents avec 16.400 arrivants en décembre, 13.000 en novembre et 10.000 en octobre.

« Hier, plus de 4.400 réfugiés syriens sont arrivés au camp de Za'atri. Près de 2.000 autres sont arrivés durant la nuit », a précisé la porte-parole du HCR, Melissa Fleming, dans un communiqué de presse.

Le HCR travaille avec les autorités jordaniennes et les partenaires pour ouvrir près de Za'atri un second camp, qui portera le nom de camp Halabat. « Nous espérons l'ouvrir d'ici la fin du mois. Jusqu'à 5.000 personnes seront hébergées dans le camp, avec le projet d'en accroître la capacité jusqu'à 30.000 personnes », a indiqué Mme Fleming.

Jeudi, 31 camions ont livré des tentes et des articles de première nécessité durant la journée, avec des centaines de livraisons supplémentaires prévues pour les prochains jours. Le HCR et ses partenaires augmentent également le personnel dans le camp pour répondre au nombre important de nouveaux arrivants. L'agence onusienne estime que la population de Za'atri s'élève actuellement à plus de 65.000 personnes.

« C'est avec tristesse que nous signalons le décès de trois enfants réfugiés cette semaine. Un enfant de deux ans et un bébé de deux mois sont morts peu après leur arrivée au camp. Des enquêtes sont en cours pour déterminer la cause de leur décès. Le troisième décès était celui d'un bébé décédé à l'âge de deux jours après une naissance dans l'urgence », a expliqué Mme Fleming. Entre 7 et 10 bébés naissent chaque jour dans le camp.

Pour répondre aux besoins médicaux des réfugiés, il y a trois hôpitaux, deux centres de soins intermédiaires, quatre centres de santé primaire, avec environ 51 spécialistes et 70 infirmiers sur place à Za'atri. Tous les centres de santé comptent des médecins généralistes et du personnel paramédical. Plusieurs agences onusiennes et ONG mettent en œuvre des programmes visant à renforcer le système de santé dans le camp.

Dans la capitale jordanienne Amman, le personnel du HCR enregistre jusqu'à 1.400 personnes par jour. « Nous espérons enregistrer plus de 50.000 réfugiés qui vivent en milieu urbain d'ici la fin février. Un nouveau centre d'enregistrement à Irbid ouvrira bientôt, ce qui augmentera encore notre capacité d'enregistrement », a indiqué la porte-parole.

Grâce aux programmes d'enregistrement et d'aide de proximité, davantage de familles vulnérables sont identifiées. En janvier, 7.700 familles syriennes en Jordanie ont bénéficié d'une aide financière pour payer le loyer, acheter de la nourriture et du mazout pour le chauffage ainsi que des articles essentiels pour leurs familles.

À ce jour, le HCR a enregistré 206.630 Syriens en Jordanie. Selon les autorités jordaniennes, il y aurait plus de 300.000 réfugiés syriens dans le pays.


News Tracker: autres dépêches sur la question

En dépit d'un manque de fonds, le HCR renforce ses opérations auprès des réfugiés syriens

En savoir plus





Coup de projecteur




Aucun résultat
Aucun résultat