Ban se félicite de l'initiative du Roi de Bahreïn de convoquer un dialogue politique avec l'opposition

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon (à droite), et le Roi de Bahreïn, Hamad bin Issa Al-Khalifa. Photo: ONU/Eskinder Debebe

24 janvier 2013 – Le Secrétaire général a accueilli jeudi avec satisfaction l'initiative du Roi de Bahreïn, Hamad bin Issa Al-Khalifa, de convoquer un dialogue politique, saluant la réponse favorable de six sociétés d'opposition et autres.

Dans une déclaration transmise par son porte-parole, il est rappelé que le Secrétaire n'a jamais cessé d'appeler au dialogue : « Il espère que les parties concrétiseront leur annonce et feront en sorte que le dialogue soit bien préparé, substantiel, pleinement inclusif et axé sur les aspirations légitimes du peuple bahreïni ».

Pour le patron de l'ONU, cette initiative constitue une première étape importante vers les réformes qui apporteront justice et respect des droits de l'homme à tous les Bahreïnis, qu'il appelle à contribuer au succès du dialogue.

Depuis février 2012, soit un an après le début d'un mouvement de protestations populaires, cette petite monarchie du Golfe est régulièrement secouée par des affrontements entre forces de sécurité et manifestants. Une Commission d'enquête indépendante avait été établie, en juin dernier, par le suzerain de Bahreïn afin d'enquêter sur les incidents survenus lors du soulèvement de 2011.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Bahreïn : Ban regrette les peines sévères confirmées à l'encontre de 20 activistes politiques

Aucun résultat
Aucun résultat