L'OMS intensifie sa présence au Moyen-Orient dans le cadre de sa réponse à la crise en Syrie

Des réfugiés syriens en cours d’enregistrement par les autorités jordaniennes après avoir traversé la frontière en décembre. Photo: UNHCR/J. Tanner

18 janvier 2013 – Alors que la crise syrienne se poursuit avec de lourdes conséquences au niveau régional, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé cette semaine qu'elle mettait en place à Amman, en Jordanie, une équipe de soutien aux opérations d'urgence pour apporter un appui technique et opérationnel aux bureaux situés en Syrie et dans les pays voisins, à avoir la Jordanie, l'Égypte, l'Iraq, le Liban et la Turquie.

Cette équipe apportera une réponse spécialisée et globale à la crise au niveau régional en venant renforcer les quatre fonctions essentielles de l'OMS : coordination, information, expertise technique et services essentiels.

Elle intensifiera et coordonnera l'appui technique et opérationnel aux bureaux de pays. Ces derniers continueront cependant à être responsables de la direction et de la gestion de leurs opérations, en étroite collaboration avec les autorités sanitaires nationales et locales, ainsi qu'avec les partenaires des Nations Unies dans les pays concernés.

La création de cette équipe fait suite à la requête du ministre des Affaires étrangères de Jordanie, adressée aux chefs des institutions des Nations Unies en décembre 2012, visant à établir des centres d'appui régionaux à Amman.

Opérationnelle pour une période initiale de trois mois, cette équipe sera formée d'experts internationaux dans les domaines de la santé publique, de l'épidémiologie, de la gestion de l'information et du soutien logistique.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Selon l'OMS, la Syrie a un besoin urgent de médicaments

En savoir plus



Coup de projecteur