Madagascar: Ban salue la décision du Président de la transition de ne pas se présenter aux prochaines élections

Le Secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon. ONU Photo/Mark Garten

17 janvier 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon a salué mercredi dans la soirée la décision prise par le Président de la transition à Madagascar, Andry Rajoelina, de ne pas se présenter aux prochaines élections présidentielles prévues en mai 2013.

« La décision du Président Rajoelina ainsi que l'engagement pris auparavant par l'ancien Président, Marc Ravalomanana, devraient contribuer à faciliter la tenue d'élections libres et crédibles pour mettre fin à la transition », indique la déclaration officielle transmise par le porte-parole de M. Ban.

« Il sera important que soit respecté le calendrier électoral adopté par la Commission électorale nationale indépendante de la transition (CENIT) », précise le texte. « Il est également essentiel que la feuille de route signée en 2011 pour mettre fin à la crise, en particulier ses dispositions relatives aux mesures de confiance, soit pleinement mise en œuvre. »

En 2011, les partis politiques malgaches avaient adhéré à une feuille de route qui faisait partie d'un accord conclu grâce à la médiation de la Communauté de développement de l'Afrique australe. Ce document autorisait le retour d'exil sans conditions de M. Ravalomanana, évincé du pouvoir par le coup d'état lancé par le Président Rajoelina après des semaines de troubles.

Un précédent accord de partage du pouvoir entre les principaux partis politiques, conclu fin 2009, était resté lettre morte.

Lors d'une réunion qui s'est tenue en marge du débat de haut niveau de l'Assemblée générale à la fin du mois de septembre dernier, le Vice-Secrétaire général de l'ONU, Jan Eliasson, et le Président Rajoelina, s'étaient entretenus des moyens de mettre œuvre la feuille de route et des préparatifs des élections présidentielles de 2013.

À cette occasion, le Président, faisant écho à sa déclaration à la tribune de l'Assemblée, avait également demandé le soutien de la communauté internationale pour garantir la tenue d'élections libres et équitables à Madagascar.

La déclaration du porte-parole rappelle la disposition des Nations Unies à « continuer de soutenir le Gouvernement et le peuple malgaches ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Président de la transition de Madagascar affirme que le pays a tourné la page de l'instabilité politique

Aucun résultat
Aucun résultat