Cisjordanie : Ban demande l'abrogation du plan israélien d'implanter une colonie dans la zone E-1

Une colonie israélienne en Cisjordanie, près de Jérusalem. Photo IRIN/Erica Silverman

14 janvier 2013 – Ban Ki-moon a de nouveau appelé, lundi, les autorités israéliennes à abroger les plans de construction de nouvelles implantations dans la zone E-1, en rappelant que les colonies de peuplement israéliennes en Cisjordanie sont illégales en vertu du droit international.

« Le Secrétaire général suit avec préoccupation les développements relatifs à l'annonce de plans de construction de colonies israéliennes dans la zone E-1, au sujet desquels il a déjà exprimé sa grave déception dans sa déclaration [précédente] », indique son porte-parole.

Le 2 décembre dernier, M. Ban avait prévenu que ces nouvelles implantations –3.000 unités supplémentaires annoncées – pourraient encercler Jérusalem-Est et la couper du reste de la Cisjordanie, ce qui porterait « un coup presque fatal » aux chances de réaliser la solution à deux États au conflit israélo-palestinien.

« En cette période particulièrement difficile pour la région, toutes les parties concernées devraient redoubler d'efforts sérieux pour créer les conditions favorables à la reprise de négociations pacifiques sincères et protéger l'avenir du processus de paix, qui est en danger », poursuit M. Ban dans la déclaration.

Notant que les récentes manifestations palestiniennes dans la zone E1, ainsi que l'évacuation des manifestants par Israël, ont été très largement non violentes, le Secrétaire général souligne l'importance que ces manifestations continuent d'être pacifiques et demande que le droit de manifester pacifiquement soit pleinement respecté.

Aucun résultat
Aucun résultat