L'ONU s'engage à poursuivre le soutien à Haïti à l'occasion du troisième anniversaire du séisme

Les efforts de reconstruction continuent en Haïti, où près de 390.000 personnes vivent encore dans des camps. Photo ONU/Logan Abassi

11 janvier 2013 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon a appelé vendredi la communauté internationale à poursuivre le soutien accordé à Haïti à l'occasion du troisième anniversaire du séisme dévastateur qui a frappé ce pays, tout en saluant les progrès réalisés jusqu'à présent.

« Les images des dégâts et de la détresse causés par le séisme, que j'ai vues de mes propres yeux lors de deux visites sur les lieux, sont encore fraîches dans ma mémoire. Mais je sais aussi que les efforts de reconstruction et de redressement déployés ces trois dernières années ont donné des résultats. Grâce à vous, et à la résilience du peuple haïtien, beaucoup de choses ont pu être accomplies », a déclaré M. Ban dans son message pour la commémoration de la catastrophe.

Depuis que le séisme a frappé Haïti en janvier 2010, faisant plus de 200.000 victimes et privant près de 1,5 million de personnes de leurs foyers, le pays a redoublé d'efforts pour la reconstruction malgré des épidémies de choléra, l'insécurité alimentaire et plusieurs tempêtes tropicales.

« Je demande encore à la communauté internationale de rester aux côtés d'Haïti en ces temps difficiles. Je remercie chacun d'entre vous d'incarner la main secourable de l'ONU, ici sur le terrain, et d'accompagner le peuple haïtien sur la voie d'un avenir plus sûr et plus prospère », a affirmé M. Ban dans son message qui a été lu dans la capitale Port-au-Prince par le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous.

« Vous êtes comme moi, je le sais, préoccupés par le sort des Haïtiens déplacés – plus de 300 000 personnes qui vivent encore aujourd'hui dans des camps de fortune – et alarmés par les ouragans successifs qui ont réduit à néant les moyens de subsistance de beaucoup, faisant apparaître le spectre de l'insécurité alimentaire », a-t-il ajouté.

M. Ladsous a réitéré l'engagement de l'ONU en faveur d'Haïti, en soulignant que l'opération de maintien de la paix dans le pays, la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), continuera de travailler pour consolider la paix et renforcer l'état de droit qui sont des conditions siné qua non du développement, de la croissance économique et de la création d'emplois.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Haïti : un recensement soutenu par l'ONU montre des progrès considérables pour l'éducation et la santé des enfants

Aucun résultat
Aucun résultat