Le HCR prévient que le froid hivernal empire la situation de plus de 600.000 réfugiés syriens

Un jeune réfugié syrien tente de se réchauffer à l’aide d’une couverture au nord de l’Iraq. Photo: UNHCR

11 janvier 2013 – Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a déclaré vendredi que des conditions hivernales rigoureuses sévissant à travers la Syrie et toute la région la semaine dernière ont apporté avec elles de nouvelles difficultés pour les centaines de milliers de réfugiés et d'autres personnes déracinées.

« Même avec les travaux de préparation aux conditions hivernales menés ces derniers mois, de nombreux réfugiés hébergés dans les deux camps et ailleurs sont confrontés à des conditions particulièrement froides et humides. Parallèlement, le nombre de personnes fuyant la Syrie n'a pas ralenti », a déclaré le porte-parole du HCR, Adrian Edwards, aux journalistes à Genève. Il a ajouté qu'au jour de jeudi, plus de 612.000 personnes avaient été enregistrées dans les pays voisins en tant que réfugiés ou avaient reçu une assistance.

La première semaine de 2013 a vu une forte augmentation des nouveaux arrivants en Jordanie, avec une moyenne de plus de 1.100 Syriens ayant traversé chaque jour la frontière. Toutefois, ces derniers jours, avec la pluie verglaçante, le nombre des arrivées a quelque peu baissé. « Beaucoup de ceux qui sont arrivés marchaient pieds nus, leurs vêtements étaient trempés et couverts de boue et de neige », a noté Adrian Edwards.

Les réfugiés ont expliqué avoir abandonné leurs bagages afin de porter leurs enfants à travers la campagne inondée vers la Jordanie. Pour les personnes arrivées à la frontière, le HCR a réussi à envoyer en urgence hier 1.000 couvertures et 500 matelas ainsi que des vêtements. Le Programme alimentaire mondial a fourni 3.000 repas pour les nouveaux arrivants.

Selon les autorités jordaniennes, quelque 280.000 réfugiés syriens ont franchi la frontière du pays au cours des 22 derniers mois. Plus de 176.500 d'entre eux sont enregistrés auprès du HCR ou reçoivent une assistance de la part de l'agence.

Au Liban, le nombre de réfugiés enregistrés et assistés est passé à près de 200.000 personnes. Au cours de la semaine écoulée, les températures se sont en général maintenues au-dessus ou près de zéro et il y a eu des chutes de neige. Des inondations ont eu lieu dans plusieurs installations de tentes dans la plaine de la Bekaa, dans des maisons à Wadi Khaled au nord du pays et dans un entrepôt utilisé pour héberger des réfugiés plus au sud à Saïda.

« Un effort collectif à Saïda par le HCR, le Conseil danois pour les réfugiés, le Conseil norvégien pour les réfugiés et le Centre Caritas des migrants au Liban a permis de drainer l'entrepôt. Dans la plaine de la Bekaa et dans le Wadi Khaled, nous avons pris des mesures pour faire face à l'inondation et aider les réfugiés affectés en partenariat avec Action contre la faim et Première Urgence », a déclaré M. Edwards.

« Nous préparons également la fourniture de l'assistance avec les municipalités et les ONG locales. Des matelas, des couvertures et des bons alimentaires ont été distribués ; Quatre Syriens et deux familles libanaises ont été transférées depuis une partie inondée de Wadi Khaled ; et nous préparons de l'espace supplémentaire disponible pour loger des personnes dans des abris collectifs », a-t-il ajouté.

En Turquie, les autorités ont effectué un travail important dans la préparation des camps contre les conditions hivernales, y compris par la création de plates-formes pour surélever le sol de tentes et par la fourniture de radiateurs, de bâches goudronnées, de bâches en plastique, de vêtements chauds et de couvertures supplémentaires à haute performance thermique. Par ailleurs, le HCR a fourni des tentes familiales pour 83 500 personnes, des couvertures pour 107 220 personnes et des ustensiles de cuisine pour 110 220 personnes.

Les conditions hivernales ont touché le nord de l'Iraq, avec de nombreuses chutes de neige rendant la vie difficile pour les réfugiés au camp de Domiz et ceux qui sont hébergés au sein des communautés locales. Ces personnes sont également confrontées à des prix élevés pour les produits de base. « Alors que d'importants travaux de préparation aux conditions hivernales ont déjà été menés, le HCR suit la situation de près. À l'heure actuelle, nous avons d'urgence besoin de vêtements d'hiver supplémentaires, de bottes et d'écharpes, en particulier pour les enfants », a déclaré Adrian Edwards du HCR.

A l'intérieur de la Syrie, ces derniers mois, le HCR a fourni une aide importante pour la préparation aux conditions hivernales aux réfugiés et aux familles déplacées, y compris des édredons, des couvertures plus épaisses et des vêtements chauds. Le travail pour l'aide au logement a commencé fin 2012 et des programmes d'allocations en espèces sont en cours. À la fin de l'année, le HCR a aidé plus de 400 000 personnes dans des zones accessibles de la Syrie, en fournissant une aide non alimentaire et des allocations en espèces attribuées à près de 15 000 familles.

« Malgré des conditions de sécurité difficiles, nous continuons à travailler pour aider les civils là où nous le pouvons, en travaillant souvent via des organisations partenaires. Cependant, les difficultés d'accès veulent dire que nous ne pouvons pas atteindre toutes les personnes dans le besoin », a déclaré Adrian Edwards.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU déplore l'aggravation de la situation des enfants syriens dans les camps de réfugiés inondés en Jordanie

En savoir plus





Coup de projecteur