L'ONU déplore l'aggravation de la situation des enfants syriens dans les camps de réfugiés inondés en Jordanie

Le camp de réfugiés syriens de Za’atari en Jordanie inondé suite à deortes pluies en janvier 2013. Photo: UNICEF/Jordanie

10 janvier 2013 – Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), a alerté jeudi que de mauvaises conditions météorologiques dans le nord de la Jordanie, dont de fortes pluies, la neige et des températures sous zéro,ont considérablement aggravé la situation des enfants parmi les 55.000 réfugiés syriens dans la région.

Des inondations à grande échelle ont eu lieu, inondant les tentes dans le camp Za'atari, avec de la boue épaisse rendant encore plus difficile le drainage de l'eau de pluie et pour les camions de drainage d'eau à avoir accès au camp, d'après un communiqué de l'UNICEF.

Des zones entières comprenant des espaces pour enfants - où les enfants peuvent jouer, apprendre et recevoir un soutien psychologique et autres services sociaux - ont été inondées, et une tente réservée aux mineurs non accompagnés s'est effondrée.

« Les prochaines 72 heures seront un test crucial de notre capacité à répondre aux besoins fondamentaux des enfants et de leurs familles à Za'atari », a déclaré le Représentant de l'UNICEF en Jordanie, Dominique Hyde. « En collaboration avec le Gouvernement de la Jordanie et nos autres partenaires, nous faisons tout notre possible pour nous assurer que les services sont maintenus et que les enfants restent au chaud et au sec. »

La détérioration de la situation dans le camp Za'atari arrive en plein afflux de réfugiés fuyant les violences en Syrie, où plus de 60.000 personnes, essentiellement des civils, ont été tués depuis le début du soulèvement contre le président Bachar al-Assad en 2011.

Les derniers mois ont vu une escalade du conflit, qui dure maintenant depuis 23 mois. Près de 10.000 Syriens ont cherché refuge en Jordanie depuis le début de cette année.

M. Hyde a ajouté que le manque de financement est une contrainte majeure sur les activités de secours.

« Les ressources que nous avons mobilisées en 2012 ont été épuisées, et nous n'avons pas reçu de nouveaux fonds pour l'année courante », a-t-il dit. « Nous lançons un appel pressant à la communauté internationale et aux bailleurs de fonds en général à nous soutenir avec de nouveaux fonds dès que possible. »

L'UNICEF a déclaré que son agence et leurs partenaires travaillent a plein temps pour maintenir la prestation de services aux personnes dans le camp Za'atari, et en particulier, veiller à ce que tous les réfugiés ont accès à l'eau, à des latrines et douches.

L'agence onusienne a distribué des vêtements chauds avec de nouveaux matelas pour remplacer ceux trempés par la pluie. Des chauffages ont été également distribués aux familles vivant actuellement dans des bâtiments préfabriqués à l'intérieur du camp.

En ce qui concerne le financement des activités de secours, le Secrétaire général Ban Ki-moon présidera une conférence de haut niveau plus tard ce mois afin de lever des fonds pour améliorer la situation de plus en plus difficile des millions de Syriens affectés par le conflit en cours dans leur pays.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Syrie : sur fond de poursuite du conflit, le PAM s'alarme de l'amenuisement des stocks alimentaires

En savoir plus




Coup de projecteur




Aucun résultat
Aucun résultat