L'ancien président du Timor-Leste, Jose Ramos-Horta, nommé Chef du Bureau intégré de l'ONU en Guinée-Bissau

L'ancien Président du Timor-Leste, José Ramos-Horta (à gauche), avec le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. Photo: ONU/Eskinder Debebe

2 janvier 2013 – Le Secrétaire général de l'ONU a nommé lundi l'ancien Président du Timor-Leste, José Ramos-Horta, Représentant spécial et Chef du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau. Il succède à Joseph Mutaboba, du Rwanda, qui achève son mandat le 31 janvier 2013.

« Le Secrétaire général exprime sa reconnaissance à M. Mutaboba pour le leadership qu'il a exercé pendant quatre ans, et ce, dans des conditions politiques et sécuritaires difficiles. Il salue aussi ses efforts infatigables pour braquer l'attention de la communauté internationale sur les défis de la Guinée-Bissau et pour avoir travaillé à des solutions pratiques pour relever ces défis », indique la déclaration transmise par le porte-parole de M. Ban.

Né en 1949, M. Ramos-Horta possède plus de 30 ans d'expérience politique et diplomatique au service de la paix et de la stabilité au Timor-Leste et au-delà. En étroite coopération avec l'Administration provisoire des Nations Unies au Timor oriental, il a contribué à la conduite pacifique des élections législatives et présidentielles, en 2001 et en 2002, souligne la déclaration.

« Plus récemment, en tant que Président du Timor-Leste, de 2007 à 2012, M. Ramos-Horta a contribué à panser les plaies et à stabiliser la situation dans le pays après la crise de 2006. »

L'ancien Président a également été Ministre des affaires étrangères de son pays de 2001 à 2006 et Premier Ministre, de 2006 à 2007. Auparavant, de 1969 à 1974, il était journaliste de presse écrite mais aussi de radio et de télévision au Timor-Leste.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Conseil de sécurité appelle au rétablissement de l'ordre constitutionnel en Guinée-Bissau